of 6

2017 DLH 256 Location de l immeuble 6, rue Demarquay (10e) à la RIVP -Bail emphytéotique. PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

0 views
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Share
Description
Direction du logement et de l habitat Service d administration d immeubles 2017 DLH 256 Location de l immeuble 6, rue Demarquay (10e) à la RIVP -Bail emphytéotique. Mesdames, Messieurs, PROJET DE DELIBERATION
Transcript
Direction du logement et de l habitat Service d administration d immeubles 2017 DLH 256 Location de l immeuble 6, rue Demarquay (10e) à la RIVP -Bail emphytéotique. Mesdames, Messieurs, PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Faisant exercice de son droit de préemption, la Ville de Paris a notifié le 1 er août 2017 sa décision d acquérir pour un montant total de euros, l immeuble 6, rue Demarquay (10e), en vue de la réalisation d un programme de logements sociaux. Conformément à l'article L du code de l'urbanisme modifié par l'article de la loi n du 24 mars 2014 pour l'accès au logement et un urbanisme rénové, le transfert de propriété interviendra après régularisation de l acte authentique et du paiement du prix, ce dernier devant intervenir dans un délai de quatre mois à compter de la décision d acquérir. L immeuble, édifié sur une parcelle de 192m², supporte un R+5+C de type haussmannien. Construit à la fin du 19 ème siècle en pierre de taille, le bâtiment s adosse à l arrière aux limites de l hôpital Fernand Widal. L immeuble est globalement sain et régulièrement entretenu par une gardienne, qui dispose d une loge, constituant un accessoire au contrat de travail de celle-ci. Selon l état locatif annexé à la DIA, l immeuble compterait 12 logements, tous occupés, et 2 locaux commerciaux. Les logements représentent une surface habitable de 717m² et les locaux commerciaux totalisent 96m². Je vous propose de m autoriser à conclure, après transfert de propriété, un bail emphytéotique avec la RIVP (ou un autre bailleur social du groupe RIVP), qui souhaite y réaliser un programme comportant des logements sociaux. Par avis du 21 août 2017, le Service Local du Domaine de Paris estime que la valeur normale de marché pour le loyer capitalisé de ce bail est de euros. S agissant d un projet de logement social, il rend un avis favorable au loyer proposé, soit La différence entre ce montant et la valeur de marché, soit euros, figure parmi les dépenses déductibles du prélèvement sur les ressources des communes qui ne comptent pas 25 % de logements sociaux en application de l article L du code de la construction et de l habitation. Ce bail emphytéotique serait assorti des conditions essentielles suivantes : - il prendrait effet à compter de la date de sa signature ou, si elle était plus tardive, à la date de remise de l immeuble au bailleur social. Sa durée serait de 65 ans ; - le bailleur social prendrait la propriété dans l état où elle se trouverait à la date d effet de la location ; - le bailleur social renoncerait à demander toutes indemnités ou dommages intérêts en raison des défauts apparents ou cachés qui pourraient résulter de la nature du sol et du sous-sol ; - le bailleur social souffrirait des servitudes passives, apparentes ou occultes qui grèvent ou pourraient grever la propriété louée ; en sa qualité d emphytéote, le bailleur social bénéficierait des droits réels lui permettant notamment d opérer sur la propriété tout changement, amélioration ou construction en application de l article L du code rural et de la pêche maritime ; - dans le cadre d'une application volontaire des dispositions de l'article L du Code du Travail, le contrat de travail de la gardienne serait transféré au bailleur social, avec l'accord de la salariée ; - à l expiration du bail, de quelque manière que cette expiration se produise, la totalité des aménagements et équipements réalisés par le bailleur social deviendrait, sans indemnité, propriété de la Ville de Paris ; - pendant toute la durée de la location, le bailleur social devrait assumer la charge de tous les travaux d entretien et de grosses réparations, y compris ceux que l article 606 du Code civil met d ordinaire à la charge du propriétaire ; - le bailleur social serait autorisé à consentir et à renouveler des locations, y compris celles relevant des articles L et suivants du code de commerce, pour une durée expirant au-delà de celle du bail emphytéotique. Les contrats de location ainsi conclus se poursuivraient dans les mêmes conditions au terme du bail emphytéotique, la Ville de Paris les reprenant et devenant bailleur direct des locataires de l emphytéote ; - le bailleur social aurait la faculté de céder au prix du marché la totalité des surfaces de commercialité sous réserve d un intéressement de la Ville de Paris sur le prix de cession correspondant à 50% des prix hors taxes de cession par l acquéreur de toute ou partie de ladite commercialité, nets des frais, droits, taxes et honoraires dus par le bailleur social aux termes de l acte de mutation et nets des frais de l acte complémentaire constatant le paiement de l intéressement par le bailleur social à la Ville de Paris. - le loyer capitalisé serait fixé à euros et serait payable : - à hauteur de euros dans un délai de deux jours ouvrés à compter de la signature de l acte, par les comptabilités des notaires du bailleur et du preneur ; - pour le reliquat trois mois après la décision d agrément prévue par les articles R et suivants du Code de la construction et de l habitation, et au plus tard deux ans après la date de signature du bail. - à l expiration du bail, l immeuble devrait être rendu à la Ville de Paris en parfait état d entretien et de réparations de toute nature ; - dans l hypothèse où la Ville de Paris serait amenée à aliéner sa propriété, un droit de préférence serait donné au bailleur social; - le bailleur social devrait, en outre, acquitter pendant la durée du bail, les impôts et taxes de toute nature grevant ou pouvant grever la propriété ; - tous les frais entraînés par la rédaction aussi bien que par la publicité du bail, et de ses avenants, qui seraient passés par devant notaire, seraient à la charge du bailleur social. En conclusion, le projet de délibération soumis à votre Assemblée a pour objet de fixer les conditions de location de l immeuble 6, rue Demarquay (10e) à la RIVP (ou un autre bailleur social du groupe RIVP). Je vous prie, Mesdames, Messieurs, de bien vouloir en délibérer. La Maire de Paris 2017 DLH 256 Location de l immeuble 6, rue Demarquay (10e) à la RIVP -Bail emphytéotique. Le Conseil de Paris siégeant en formation de Conseil Municipal Vu le code général des collectivités territoriales et notamment l article L ; Vu le Code rural et de la pêche maritime et notamment ses articles L et suivants; Vu le projet de délibération en date du par lequel la Maire de Paris se propose de soumettre à son agrément les conditions de location à la RIVP de l immeuble 6, rue Demarquay (10e) ; Vu l avis du Service Local du Domaine de Paris en date du 21 août 2017; Vu l avis de M. le Maire du 10e arrondissement en date du.. ; Vu l avis du conseil du 10e arrondissement en date du. ; Sur le rapport présenté par M. Ian BROSSAT au nom de la 5 ème commission ; Délibère : Article 1 : Mme la Maire de Paris est autorisée à conclure avec la RIVP (ou un autre bailleur social du groupe RIVP), dont le siège social est situé 13, avenue de la Porte d'italie (13e) un bail à caractère emphytéotique portant location de l immeuble 6, rue Demarquay (10e), cadastré AH30, après transfert de la propriété de ce dernier. La location sera assortie des conditions essentielles suivantes : - le bail prendra effet à compter de la date de sa signature ou, si elle est plus tardive, à la date de remise de l immeuble au bailleur social. Sa durée sera de 65 ans ; - le bailleur social prendra la propriété dans l état où elle se trouvera à la date d effet de la location ; - le bailleur social renoncera à demander toutes indemnités ou dommages intérêts en raison des défauts apparents ou cachés qui pourront résulter de la nature du sol et du sous-sol ; - le bailleur social souffrira des servitudes passives, apparentes ou occultes qui grèvent ou pourront grever la propriété louée ; en sa qualité d emphytéote, le bailleur social bénéficiera des droits réels lui permettant notamment d opérer sur la propriété tout changement, amélioration ou construction en application de l article L du code rural et de la pêche maritime ; - dans le cadre d une application volontaire de l article L du Code du travail, le contrat de travail de la gardienne sera transféré au bailleur social, avec l accord de la salariée ; - à l expiration du bail, de quelque manière que cette expiration se produise, la totalité des aménagements et équipements réalisés par le bailleur social deviendra, sans indemnité, propriété de la Ville de Paris ; - pendant toute la durée de la location, le bailleur social devra assumer la charge de tous les travaux d entretien et de grosses réparations, y compris ceux que l article 606 du Code Civil met d ordinaire à la charge du propriétaire ; - le bailleur social sera autorisé à consentir et à renouveler des locations, y compris celles relevant des articles L et suivants du code de commerce, pour une durée expirant au-delà de celle du bail emphytéotique. Les contrats de location ainsi conclus se poursuivront dans les mêmes conditions au terme du bail emphytéotique, la Ville de Paris les reprenant et devenant bailleur direct des locataires de l emphytéote ; - le bailleur social aura la faculté de céder au prix du marché la totalité des surfaces de commercialité sous réserve d un intéressement de la Ville de Paris sur le prix de cession correspondant à 50% des prix hors taxes de cession par l acquéreur de toute ou partie de ladite commercialité, nets des frais, droits, taxes et honoraires dus par le bailleur social aux termes de l acte de mutation et nets des frais de l acte complémentaire constatant le paiement de l intéressement par le bailleur social à la Ville de Paris. - le loyer capitalisé sera fixé à euros et sera payable : - à hauteur de euros dans un délai de deux jours ouvrés à compter de la signature de l acte, par les comptabilités des notaires du bailleur et du preneur ; - pour le reliquat trois mois après la décision d agrément prévue par les articles R et suivants du Code de la construction et de l habitation, et au plus tard deux ans après la date de signature du bail. - en fin de location, l immeuble réalisé devra être rendu à la Ville de Paris en parfait état d entretien et de réparations de toute nature ; - dans l hypothèse où la Ville de Paris serait amenée à aliéner sa propriété, un droit de préférence sera donné au bailleur social; - le bailleur social devra, en outre, acquitter pendant la durée du bail, les impôts, taxes et charges de toute nature grevant ou pouvant grever la propriété ; - tous les frais entraînés tant par la rédaction que par la publicité du bail, et de ses avenants, qui seront passés par devant notaire, seront à la charge du bailleur social ; Article 2 : Cette recette sera inscrite sur le budget municipal pour les exercices 2017 et suivants. 2
Related Search
Advertisements
Related Docs
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks