of 6

Alcool et anti-dépresseur

0 views
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Share
Description
Alcool Info Service - 10 août 2019 Page / Forums pour les consommateurs Alcool et anti-dépresseur Par Rhumcoco Posté le 26/12/2017 à 21h17 Bonsoir ou bonjour! Actuellement sous anti-dépresseur, j'ai eu
Transcript
Alcool Info Service - 10 août 2019 Page / Forums pour les consommateurs Alcool et anti-dépresseur Par Rhumcoco Posté le 26/12/2017 à 21h17 Bonsoir ou bonjour! Actuellement sous anti-dépresseur, j'ai eu envie de goûter à l'alcool. J'ai commencé à prendre du rhum à 40, que j'ai vite finie parce que mes parents étant contre l'alcool, je ne pensais pas pouvoir ramener la bouteille à la maison. Puis j'ai essayé la vodka, et récemment le rhum coco à 16. Mes proches l'ayant remarqués, m'ont confisqué ma carte bancaire, et m'ont fait la morale comme quoi l'alcool c'est dangereux avec les anti-dépresseurs. Mais que sont les risques en fait? Est-ce vraiment dangereux de prendre des anti-dépresseur et de boire trois gorgées de rhum coco à 16? Sur Internet, j'ai lu que ça pouvait détruire la molécule de l'anti-dépresseur, sur un autre que ça peut soit énerver, soit endormir. Donc je ne sais pas qui croire. S'il y a vraiment des effets graves avec l'alcool et les anti-dépresseur, comment convaincre mes parents que j'ai changé et qu'ils puissent me rendre ma carte bancaire? Je vous souhaite une bonne soirée/journée. 17 réponses IteMissaEst - 28/12/2017 à 10h25 Hello, Le mélange alcool/antidépresseur ou alcool/anxiolytique est HYPER dangereux car non seulement il peut accentuer l'effet calmant jusqu'à assommer mais aussi provoquer une dépression du système cardiorespiratoire qui peut avoir des conséquences mortelles!!! Lors d'une formation un professionnel de l'urgence médicale nous a appris que ce n'est pas tant un surdosage de médicaments (ceux dont on parle plus haut) qui est dangereux mais bien le mélange avec de l'alcool. Tu peux très bien survivre après avoir bouffé une boîte de médocs avec de l'eau et y laisser ta peau avec une demi et de l'alcool. Tes parents ont raison d'attirer ton attention (à leur manière) sur le problème. Mais ta consommation d'alcool est déjà à elle seule interpellante. L'alcool est un puissant anxiogène : après une phase euphorique il va te ramener le moral bien plus bas qu'il n'était avant et pour pallier à cet effet tu risques d'enchaîner les consos pour maintenir l'effet euphorisant. Cycle infernal et (si on n'y met pas un terme) fatal! Rhumcoco - 28/12/2017 à 15h59 Mais c'est horrible, je ne me rendais pas compte. Je ne pensais pas que ça puisse être aussi dangereux avec de l'alcool à 16. IteMissaEst - 28/12/2017 à 21h24 Ton cerveau ne se contentera pas longtemps de 16. Soit tu devras monter en puissance ou en dose... Vive l'accoutumance IteMissaEst - 28/12/2017 à 21h25 J'ai vu des gens se suicider avec du Martini (15?) et des médocs Rhumcoco - 01/01/2018 à 15h32 Mais c'est horrible, le tableau est tellement noir que je n'aurais jamais dû toucher à l'alcool, ou quand je n'étais pas sous anti-dépresseur. Quoi que ça pourrait aussi être nocif sans AD... C'est sûr ce que vous dites ou vous noircissez le tableau? IteMissaEst - 02/01/2018 à 14h04 Bonjour Rhumcoco, Quel intérêt aurais-je à noircir le tableau? Mon métier me confronte (notamment) aux dégâts causés par l'alcool. Ça ne m'a pas empêché de tomber dans le piège peu à peu. Ça fait 16 mois que j'ai arrêté et j'essaye d'éveiller les consciences. Voilà tout. Rien ne t'empêche de recouper les mises en garde que je te donne auprès d'autres personnes Rhumcoco - 02/01/2018 à 18h44 Aucun intérêt à noircir le tableau. Comment tu as pu tomber dans le piège? Au réveillon de 2017 je me suis senti comme si je n'avais pas pris mon AD, avec du champagne 12%, et du cidre. Ça m'a tellement fait mal au ventre le champagne que je suis resté sur du cidre. IteMissaEst - 03/01/2018 à 11h02 Tu tombes dans le piège de manière très insidieuse : ça commence avec la liqueur du nouvel an avec les adultes quand t'es gosse, ensuite les bitures d'adolescence, puis les apéros du we pour se relâcher de la semaine et qui deviennent ensuite quotidiens pour relâcher la pression de la journée. Cercle infernal car l'alcool étant un puissant anxiogène tu retombes de plus en plus vite sous pression et tu augmentes les doses pour atteindre le même niveau de pseudo sérénité... J'ai crée un fil où j'explique en détail mon parcours et ma décision d'arrêt : 3 mois et les fêtes approchent Rhumcoco - 03/01/2018 à 18h48 Oh, je vois. Mais comme tu étais au courant des risques, je ne comprends pas comment tu as pu tomber dedans quand même. Flo66-04/01/2018 à 21h32 Bonjour, Tu tombes dedans parce que la prevention ca se fait pas a 18/20 ans, quand depuis petit boire de l alcool est une chose normale. Tu tombes dedans parce que c est une drogue, un psychotrope du niveau des opiaces, que cela cree une dependance sans que tu ne t en rendes compte, parce que cela change la secretion des hormones lié au plaisir, a l apprentissage. Ca envoie a ton cerveau le message que c est une bonne chose pour toi. Tu tombes dedans parce que t es a 2 verres par jour et qu il te semble que tout va bien jusqu a ce que tes equilibres de vie basculent, que ton stress, ton mal etre augmentent et que tu augmentes les doses. Tu tombes dedans parce que c est culturel, que quand tu bois pas t es pas normal . Tu tombes dedans parce que c est un anxiolytique puissant, qui apres devient un fort anxiogene. Tu tombes dedans parce que tu n arrives pas a gerer certaines emotions et que l allcool va te servir de bouclier en toute inconscience. Tu tombes dedans parce que tu as des comportements addictifs, parce que parfois tu es hypersensible... Entre autre... Rhumcoco - 17/01/2018 à 21h03 Ah d'accord... Sinon, j'ai craqué, et je me suis acheté de la vodka Poliakov en flask, ne pouvant pas prendre mon alcool préféré, mais coupé avec de l'eau et du jus de citron, je n'ai pas eu les mêmes effets que quand j'ai bu de la vodka coupée avec du coca. L'eau, diminue-t-elle l'effet de l'alcool? Je ne sais pas ce que je cherche avec l'alcool, étant donné que j''en ai pris alors que tout allait bien aujourd'hui, et pourtant je sais les risques, mais ça ne m'arrête pas... patricem - 18/01/2018 à 11h07 Bonjour, je ne pense pas. Je pense que seule la dilution et le degré d'alcool comptent. Quand à ce que vous cherchez, c'est un travail de longue durée. Entre des causes psychologiques sous-jacentes, les habitudes et la dépendance, il y a beaucoup de raisons... Patrice Rhumcoco - 18/01/2018 à 17h17 Bonsoir, je vais réfléchir à ce que je recherche dans l'alcool alors. Mais du coup, je ne comprends pas. Rhum coco, rhum 40 : Tête qui tourne, je me mets à aimer tout le monde, désinhibition. Vodka pure/ vodka coca : Tête qui tourne, l'impression que tout se passe en accéléré, son amplifié, désinhibition. Vodka eau citron : Plus de pensée, désinhibition + pas de gueule de bois le lendemain, même après avoir fini ma flask entière. Flo66-21/01/2018 à 22h45 Bonsoir, Je suis pas medecin, encore moins scientifique, mais d instinct je te dirai qu en coupant l alcool avec de l eau tu ingurgites moins vite la meme quantite d ethanol. Ca monte moins vite a la tete en gros mais ca monte quand meme... Apres les differents alcools n impliquent pas les memes reactions comportementales. De maniere generale le rhum rend plutot agressif ou lovelove, le gin triste ect.. Ils ne sont pas issus des memes plantes pour la fermentation. Et le sucre contenu dans le coca par exemple augmente les effets ou la rapidite d absorption de l alcool. Tu dois pouvoir trouver sur le net des infos la dessus. La vodka pour moi aussi ne donnait pas vraiment de gueule de bois, mais des grosses absences le lendemain, comme si le cerveau se debranchait un instant. Ne te meprends pas, je ne te dis pas ca pour t aider a trouver la conso qui t irait le mieux!! Au final il y a toujours de l ethanol et cela joue toujours sur le rapport au plaisir, sur le cerveau, les cellules. Cela reste un psychotrope( une drogue) puissant quelque soit le flacon. Si je te lis et que tu te relis tu trouveras dans tous les cas cités un meme effet... Vois peut etre de ce cote pour l effet recherché Et je te le redis il fait croire a notre cerveau que c est bon pour nous, et degage une impression de plaisir. C est pas pour rien qu on y revient... Le truc c est qu il y a toujours un prix a payer pour ce plaisir, et que la vie peut t offrir mille autres facons d en trouver. A 7 ans tu buvais deja? Et t arrivaiis pas a rigoler, a danser, a etre deshinibé? J avais oublié ca moi, jusqu a ce qu un toubib me dise il vous reste 3 ans a vivre si vous continuez... Rhumcoco - 22/01/2018 à 17h43 Bonsoir, eh bien tout le monde a une petite hypothèse sur le sujet à ce que je vois. Certains disent que ça remplacent l'alcool donc qu'il y en aurait moins. Et après toi. Mais si ça monte moins vite, ça ne veut pas dire que ça doit avoir le même effet que quand j'ai bu 3 verres, en une heure au lieu de trente minutes par exemple? Parce que là, j'ai bu trois verres, avec de l'eau, je sentais moins d'effets que le coca, j'en ai bu un quatrième. Et après le repas, j'ai terminé ma flasque toujours avec de l'eau, et aucun vertiges, étourdissements. Alors c'est pour ça, que j'ai essayé de câliner des gens, que j'ai dis que j'aimais tout le monde. Et la vodka, ça a quoi comme effet? Je ne buvais pas à 7 ans, je me suis mis à l'alcool vers novembre Je n'arrivais pas à rigoler, à danser, être désinhibé non. On m'a toujours reproché le fait d'être trop sérieux, et timide. Flo66-23/01/2018 à 19h28 Bonjour a toi, On dit en fait la meme chose Sur la bouteille de vodka tu as un degre marqué, par exemple 40. C est le pourcentage d alcool pur( d ethanol) contenu dans le volume de ta bouteille. Si ta bouteille fait un litre et que tu as 40% d alcool dedans, tu auras 40 cl d alcool. Quand tu rajoutes de l eau tu augmentes le volume total. Si tu rajoutes 50 cl d eau tu auras toujours 40 cl d alcool mais sur 1,5 l de liquide. C est la dilution dont parle Patricem. Donc pour avoir l effet de 40cl d alcool pur tu devras boire 1,5 litre du melange. Ca se fait plus lentement que de boire un litre. De plus le fait de manger ralentit l absorption de l alcool. Alors c'est pour ça, que j'ai essayé de câliner des gens, que j'ai dis que j'aimais tout le monde. L alcool a un effet anxiolytique. Ca endort des parties du cerveau qui gere le controle de toi. Donc tu te retrouves avec moins de poids du regard des autres par exemple, tu te liberes de la timidité. Et c est la le danger. Au debut ca te semble bien car tu arrives a faire des choses qui te bloquaient avant, tu as l impression d enfin pouvoir t amuser, draguer, danser. Le probleme c est que ce n est pas naturel, tu prends une drogue pour pouvoir faire ca. Donc apres, sans cette drogue, ca te semblera pire qu avant. Et tu auras le besoin d avoir ta dose pour a nouveau te sentir bien. Ton corps va en plus s habituer, et petit a petit il t en faudra plus pour avoir les memes effets. Avec une flasque ca te suffira plus, il en faudra une et demi, puis deux. Et vu que tu prends plus d alcool tu controles de moins en moins tes gestes, tes paroles, et tu augmentes le danger pour ta santé. Ca augmenteras zussi l effet de depression, de stress, de timidité. C est un cercle vicieux, tu seras dependant de ce produit pour faire des trucs tout betes... On m'a toujours reproché le fait d'être trop sérieux, et timide. C est la en fait ce que tu cherches avec l alcool... On peut etre timide pour plusieurs raisons. Le regard des autres est important, trop important dans ces etats d emotions. Chaque truc que tu fais t as l impression d etre jugé, que l on va penser du mal de toi, se dire il est nul.. Parfois aussi c est parce que l on est sensible, plus sensible que les autres. Cette timidite tu devrais essayer de la regarder differemment, c est pas une tare, parfois c est parce que nos parents ou un adulte un jour nous a jugé betement. Il y a des solutions pour changer ca sans avoir recours au bouclier qu est l alcool. Des solutions qui ne passent pas par les drogues, qui sont naturelles et te feront te sentir mieux sans danger pour ta santé, sans le danger de devenir dependant. As tu deja eu l occasion d en parler a quelqu un de ca? Et je t assure que si c est pas a 7 ans, a 3,4,5 ans tu savais rire sans avoir besoin d alcool!!! Tout ca ca s amplifie generalement a la pre adolescence ou a l adolescence, le regard des autres devient encore plus important a ce moment car tu changes beaucoup...et le cerveau est encore en formation, l alcool, les autres drogues ont un impact tres puissant a ce moment. Tu as quel age au fait? Le medecin qui t as prescrit les antidepresseurs sait que tu commences a boire? C est important ca aussi, l alcool te fera croire que tout va mieux mais en fait c est une illusion, ca va amplifier tout...si tu as un bon rapport avec lui ca serait pas mal d essayer de lui en parler... C est bien que tu te poses toutes ces questions, ca peut etre une chance pour toi de ne pas tomber la dedans comme beaucoup d entre nous ici l avons fait, en perdant des annees de vie. Le but de mes reponses n est pas que tu trouves un equilibre avec des doses plus ou moins fortes d alcool, avec une facon de boire, car ces equilbres n existeront plus assez vite. Bonne soiree... Rhumcoco - 25/01/2018 à 17h54 Bonsoir, je suis suivi par une psychologue et par le psychiatre pour ma timidité. Je rigolais rarement durant mon enfance. J'ai la vingtaine. Ma mère s'est empressée d'aller le raconter à mon psychiatre que j'ai commencé à boire... Bonne soirée et merci.
Related Search
Advertisements
Related Docs
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks