of 6

Biovision. Vue d ensemble sur nos projets 2016/17. Un avenir pour tous, naturellement. Fondation pour un développement écologique

0 views
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Share
Description
Biovision Fondation pour un développement écologique Vue d ensemble sur nos projets 26/17 Un avenir pour tous, naturellement Comment et où sommes-nous engagés? SANTÉ DES GENS Sécurité alimentaire à Siraro
Transcript
Biovision Fondation pour un développement écologique Vue d ensemble sur nos projets 26/17 Un avenir pour tous, naturellement Comment et où sommes-nous engagés? SANTÉ DES GENS Sécurité alimentaire à Siraro Stop Malaria Le problème est attaqué à la source : en réduisant la prolifération des moustiques transmetteurs de la maladie, grâce à la «gestion intégrée des vecteurs» (IVM). Comme les méthodes chimiques déclenchent des résistances chez les moustiques, les approches écologiques sont plus efficaces à long terme. Un élément central du projet consiste à sensibiliser et former les populations concernées. En même temps, on vise à renforcer les structures locales et nationales de santé publique. Nyabondo (Kenya), projet HH-07 Malindi (Kenya), projet HH-07 Tolay (Ethiopie), projet HH-07 SANTÉ DES PLANTES Programme Push-Pull Push-Pull est une technologie intégrée et respectueuse de l environnement, qui augmente les rendements en luttant contre les ravageurs ; en même temps, elle protège les cultures contre le dessèchement et améliore la fertilité du sol. En diffusant des connaissances sur la méthode ainsi que des moyens de générer des revenus grâce aux meilleurs rendements, on permet aux familles paysannes d améliorer leur existence. Lac Victoria (Kenya), projet PH- Kenya central (Kenya), projet PH-05 Tolay et Shoa Robit (Ethiopie), projet PH-08 Comparaison entre systèmes bio et conventionnel Une comparaison à long terme entre les méthodes de culture est destinée à démontrer scientifiquement à quel point une agriculture écologique peut contribuer à la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté. Le projet fait partie d une étude mondiale menée par l Institut de recherche de l agriculture biologique (FiBL). Thika et Chuka (Kenya), projet PH- Contrôle de la mouche des fruits Par une série de mesures combinées élimination des mangues infestées, contrôle de la population de mouches, lutte avec des pièges parfumés, ennemis naturels (guêpes parasitoïdes) les dégâts occasionnés aux récoltes sont fortement réduits. Meru, Tharaka-Nithi et Kitui (Kenya), projet PH-07 Arba-Minch (Ethiopie), projet PH-07 Au district de Siraro, une zone sujette à la sécheresse, les familles paysannes souffrent de la dégradation des ressources naturelles. Des mesures de réhabilitation doivent permettre de reconstituer les conditions écologiques pour une agriculture durable, permettant ainsi la sécurité alimentaire et des opportunités de revenus. La première phase met l accent sur une gestion intégrée des bassins versants. Siraro (Ethiopie), projet PH-10 Promotion des femmes par l agriculture Des cours de formation pratique aux méthodes écologiques et un soutien à l accès au marché, destinés en priorité aux paysannes, leur permettent d améliorer leur revenu et de renforcer leur rôle dans la communauté. District de Kayunga (Ouganda), projet PH-06 Culture écologique de café à Rongo Les planteuses et planteurs de café apprennent à cultiver leurs champs selon la méthode de permaculture. Ils obtiennent ainsi de meilleures récoltes de café tout en développant diverses sortes de cultures associées. Rongo (Kenya), projet PH-11 SANTÉ DES ANIMAUX Elever des dromadaires et savoir soigner le bétail Les conditions de vie des éleveurs dépendent beaucoup de la santé de leur bétail. Celle-ci est menacée par le changement climatique. Les populations des régions arides du Kenya sont donc soutenues par la fourniture de dromadaires femelles. Elles sont formées à l entretien de ces animaux résistants à la sécheresse, ainsi qu à la commercialisation du lait de chamelle. De plus, les éleveuses et les éleveurs sont sensibilisés à l identification et au traitement des principales maladies qui frappent leurs autres animaux domestiques. Isiolo (Kenya), projet AH-05 Alerte précoce contre la fièvre de la vallée du Rift Grâce à l échantillonnage systématique des moustiques qui transmettent aux ruminants et aux personnes cette fièvre dangereuse, les éventuels oyers d infection peuvent être détectés à temps. Des mesures adaptées peuvent ainsi être prises avec les autorités locales pour éviter une épidémie. Ijara (Kenya), projet AH-08 Sénégal 05 Ethiopie Ouganda Kenya SANTÉ DE L ENVIRONNEMENT Protection de la biodiversité Tanzanie Des forêts et des écosystèmes intacts agissent positivement sur la biodiversité, la régulation locale du climat, les ressources en eau aussi bien que sur les conditions de vie. Pour protéger les forêts de la surexploitation, la population est sensibilisée à sa valeur et informée sur les utilisations alternatives par exemple la culture de plantes médicinales et aromatiques ainsi que leur commercialisation à travers des petites entreprises nouvellement créées. En même temps, les habitants surveillent leurs écosystèmes sensibles au moyen d indicateurs biologiques comme les abeilles ou les organismes aquatiques. Kakamega et Shimba Hills (Kenya), projet EH-12 East Usambara (Tanzanie), projet EH-12 Ecole de la forêt à Mpigi Les guérisseuses et guérisseurs traditionnels en Ouganda vivent en lien très étroit avec la nature et dépendent aussi d un environnement intact pour offrir leurs services. Pour pallier à l insuffisance des soins médicaux dans les zones rurales de l Ouganda, tout en protégeant l environnement, les guérisseurs reçoivent une formation continue en médecine traditionnelle et suivent un cours d agriculture biologique. Ils sont également sensibilisés à l importance des forêts, de manière à agir comme messagers d une relation harmonieuse avec la nature. District de Mpigi (Ouganda), projet EH-10 Apiculture moderne à Tolay Les paysannes et paysans sont formés à l apiculture et au traitement soigneux du miel. En outre, ils sont soutenus dans la commercialisation et la distribution de miel de haute qualité. Tolay (Ethiopie), projet EH-07 Réactiver les savoirs traditionnels Les connaissances encore disponibles mais très peu utilisées des populations sur les ressources naturelles sont documentées et diffusées. Elles sont ensuite intégrées à l élaboration de solutions aux problèmes actuels, comme la reforestation. Les paysannes et les paysans sont maintenant formés aux méthodes agro-écologiques. Meru, Tharaka-Nithi, Murang a et Embu (Kenya), projet EH-09 Reboisement des forêts à Kaliro Avec la participation active des paysannes et paysans, des pépinières d arbres sont installées pour contrer la déforestation croissante et pour permettre une exploitation durable du bois (comme combustible ou matériau). L introduction de fours économes en énergie réduit aussi la consommation de bois et de charbon. La vente de fruits issus des vergers permet d assurer durablement un revenu additionnel. Kaliro (Ouganda), projet EH-11 07 Suisse 06 Global Diffusion de connaissances pratiques : Biovision s engage pour une pensée et une action écologique, au Nord comme au Sud. D abord en diffusant des informations pratiques et actuelles aux paysannes et aux paysans d Afrique de l Est. Ensuite en sensibilisant les consommatrices et consommateurs suisses à un mode de vie plus durable. Farmer Communication Programme i PROJETS D INFORMATION Sensibilisation au contexte politique : Le but des projets de développement de Biovision est d améliorer la sécurité alimentaire et les conditions de vie des paysannes et paysans d Afrique de l Est. Mais les résultats ne pourront être durables et multipliés ailleurs que si des politiques cohérentes sont appliquées aux niveaux mondial, national et régional. Biovision s engage donc aussi pour un changement fondamental dans les politiques agricoles et alimentaires : c est ainsi qu on pourra renforcer les structures rurales et locales dans un sens plus écologique. Cela vise autant les pays concernés que le plan international. Le «Farmer Communication Programme» (FCP) diffuse des informations pratiques sur l agriculture écologique. Il complète et prolonge les projets de terrain par un système multimédia : journaux paysans, émissions radio, divers sites internet, conseils personnalisés sur place. Ces plateformes permettent un échange de savoir et d expériences entre paysans et la science. Coordination à Nairobi (Kenya) et Arusha (Tanzanie), projet IS-FCP Bustani ya Tushikamane La formation et le jardin de démonstration «Bustani ya Tushikamane» (jardin de la solidarité), ainsi que les centres de formation d agriculteurs constituent un important pôle régional d excellence pour l agriculture écologique. Paysannes et paysans peuvent participer à une série de formations pratiques sur les méthodes agricoles durables. Morogoro (Tanzanie), projet IS-07 Changement de cap dans l agriculture CLEVER jouer aux achats intelligents 07 Aux niveaux nationaux, le projet appuie trois pays africains (Ethiopie, Kenya, Sénégal) dans la planification de leur propre stratégie de développement, en incluant toutes les parties intéressées. Sur le plan mondial, l équipe du projet s engage au sein du Comité de la sécurité alimentaire de l ONU, pour que celui-ci accompagne et soutienne les pays intéressés dans l élaboration de systèmes agro-alimentaires durables. Elle suit également des processus internationaux dans diverses instances pour faire avancer l idée d un changement de cap global dans l agriculture. International (Team Project CH), projet IS-10 Sénégal, Kenya, Ethiopie, projet IS-10 Stop DDT Avec la contrôle de vecteur du paludisme, Biovision aspire à une sortie mondiale de la production et l usage de l insecticide DDT qui est nuisible pour l homme et l environnement. Elle s engage tant au niveau international que dans les pays concernés pour l utilisation de méthodes alternatives éprouvées en respectant l environnement (voir «Stop Malaria»). Ouganda, Kenya, international (Team Project CH), projet IS CLEVER est une exposition interactive itinérante, montrant aux visiteurs de façon ludique comment nos comportements d achat peuvent encourager un développement qui soit durable aux niveaux écologique et social. L exposition propose également des visites guidées et du matériel didactique pour les écoles. Suisse, projet IS-10.A Séminaire pour universitaires et paysans Biovision soutient chaque année, durant trois semaines, un échange international de savoirs et d expériences : des étudiants de différentes universités est-africaines rencontrent des paysannes et des paysans autour des questions de l agro-écologie. Hoima, Ntungamo, Kampala (Ouganda), projet TS- Ce qui nous fait agir 40%... des sols africains sont dégradés de cas de paludisme en Afrique en millions de dollars de pertes au Kenya après la dernière épidémie de fièvre de la vallée du Rift qui a décimé le bétail millions de personnes sous-alimentées en Afrique de l Est. Biovision en bref 89%... des Africains possèdent un téléphone portable i et l utilisent aussi pour trouver des informations. Année de création 1998 Vision Un monde avec de la nourriture suffisante et saine pour tous, produite par des personnes en bonne santé dans un environnement sain. Pays d intervention Ethiopie, Kenya, Tanzanie, Ouganda, Sénégal, Suisse Nombre de projets menés Comment nous travaillons Biovision adopte pour ses projets, en Suisse et dans les pays en développement, l approche holistique «4S plus i». Cette approche repose sur la conviction qu un développement durable n est possible que si les gens, les animaux, les plantes et l environnement sont en bonne «SANTÉ». Le «i» signifie information : la diffusion de connaissances pratiques parmi la population, ainsi qu un travail de sensibilisation aux enjeux politiques pour créer des conditions favorables à la réalisation de ces 4S. Investissements dans les projets 26 CHF 6,12 millions Employés en Suisse 32 (la plupart à temps partiel) Collaborateurs en Afrique 300 Ce que nous changeons personnes lisent les journaux paysans de Biovision et en tirent un savoir de base éprouvé sur les méthodes agro-écologiques personnes bénéficient actuellement d une prévention du paludisme efficace et écologique personnes seront actuellement formées professionnellement pour mieux suivre et contrôler les maladies animales fréquent paysannes et paysans appliquent avec succès la méthode écologique Push-Pull qui augmente leurs récoltes visites d Africains sur notre plateforme Infonet annuellement, dont un tiers depuis les téléphones portables et tablettes. i Voulez-vous nous aider? Vous voulez vous impliquer, pour que Biovision continue à marquer durablement des points contre la faim et la pauvreté? Vous souhaitez plus d informations, vous avez des questions concernant nos activités? Contactez-nous, nous sommes à votre disposition! Nous serions heureux de vous présenter personnellement le travail de Biovision, ou de vous accueillir à nos événements ( Nous nous réjouissons de faire votre connaissance! Heinrichstrasse 147, 8005 Zurich, tél Pour vos dons : ccp Fondation pour un développement écologique Stiftung für ökologische Entwicklung Foundation for ecological development
Related Search
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks