of 5

c D.5 Degree Granting Act/Loi sur l'attribution de grades universitaires

0 views
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Share
Description
Ontario: Revised Statutes 1990 c D.5 Degree Granting Act/Loi sur l'attribution de grades universitaires Ontario Queen's Printer for Ontario, 1990 Follow this and additional works at:
Transcript
Ontario: Revised Statutes 1990 c D.5 Degree Granting Act/Loi sur l'attribution de grades universitaires Ontario Queen's Printer for Ontario, 1990 Follow this and additional works at: Bibliographic Citation Degree Granting Act, RSO 1990, c D.5 / Loi sur l'attribution de grades universitaires, SRO 1990, c D.5 Repository Citation Ontario (1990) c D.5 Degree Granting Act/Loi sur l'attribution de grades universitaires, Ontario: Revised Statutes: Vol. 1990: Iss. 3, Article 16. Available at: This Statutes is brought to you for free and open access by the Statutes at Osgoode Digital Commons. It has been accepted for inclusion in Ontario: Revised Statutes by an authorized administrator of Osgoode Digital Commons. CHAPTER D.5 CHAPITRE D.5 Degree Granting Act Loi sur l'attribution de grades universitaires Definitions Authority to grant a degree, etc. Authority to cstablish a university, etc. 1. In this Act, Minister means the Minister of Colleges and Universities; ( ministre ) persan includes a sole proprietorship, partnership, unincorporated association, unincorporated syndicate, unincorporated organization or trust; ( personne ) regulations means the regulations made under this Act. ( règlements ) 1983, c. 36, S No persan shall directly or indirectly, (a) grant a degree; (b) provide a pro gram of post-secondary study leading to a degree to be conferred by a persan in or outside Ontario; (c) advertise a program of post-secondary study offered in Ontario leading to a degree to be conferred by a persan in or outside Ontario; or (d) sell, offer for sale, or provide by agreement for a fee, reward or other remuneration, a diploma, certificate, document or other material that is, or indicates or implies the granting or conferring of, a degree, unless the persan, (e) is by an Act of the Assembly autho- rized to grant the degree; or (f) is a degree granting institution established outside Ontario and has the written consent of the Minister. 1983, C. 36, S No persan shall directly or indirectly, (a) operate or maintain a university; 1 Les définitions qui suivent s'appliquent à Définitions la présente loi. «ministre» Le ministre des Collèges et Universités. («Minis ter») «personne» S'entend en outre d'une entreprise à propriétaire unique, d'une société en nom collectif, d'une fiducie, ou d'une association, un syndicat. ou organisme sans personnalité morale. («persan») «règlements» Les règlements pris en application de la présente loi. ( «regulations») 1983, chap. 36, art Nulle personne ne doit, directement ou Pouvoir d'attribuer des indirectement : grades a) attribuer un grade universitaire; b) offrir un programme d'études postsecondaires qui conduit à l'obtention d'un grade universitaire conféré par une personne en Ontario ou à l'extérieur de l'ontario; c) annoncer un programme d'études postsecondaires offert en Ontario qui conduit à l'obtention d'un grade universitaire conféré par une personne en Ontario ou à l'extérieur de l'ontario; d) vendre, mettre en vente ou fournir en vertu d'une entente, moyennant des droits, une récompense ou une autre forme de rétribution, un diplôme, un certificat, un document ou autre pièce qui équivaut à l'attribution ou à la remise d'un grade universitaire, qui l'indique ou le laisse entendre, sauf si la personne est, selon le cas : e) autorisée par une loi de l'assemblée à attribuer le grade universitaire; f) un établissement situé à l'extérieur de l'ontario qui attribue des grades universitaires et qui a obtenu le consentement écrit du ministre. 1983, chap. 36, art Nulle personne ne doit, directement ou Pouvoir de indirectement : université a) assurer le fonctionnement d'une université; constituer une 218 Chap. 0.5 DEGREE GRANTING Consent of Minis Ier Terms and conditions of consenl Inspection Powers on inspection (b) use or be known by a name of a university or any derivation or abbreviation thereof; (c) hold himself, herself or itself out to be a university; (d) make use of, in any advertising relating to an educational institution in Ontario, the word university or any derivation or abbreviation thereof, unless the person, (e) is by an Act of the Assembly authorized to operate or maintain the university; or (f) is a university established outside Ontario and has the written consent of the Minister. 1983, c. 36, s ) The Minister may give a written consent to, (a) a degree granting institution established outside Ontario to enable it to do any one or more of the things mentioned in clauses 2 (a) to (d); or (b) a university established outside Ontario to enable it to do any one or more of the things mentioned in clauses 3 (a) to (d). (2) The Minister may attach such terms and conditions to a consent given under subsection (1) as the Minister considers proper to give effect to the intent of this Act. 1983, c. 36, s ) Where the Minister has reasonable and probable grounds to believe that a person has contravened any of the provisions of this Act or the regulations, an inspector designated by the Minister in writing may at any reasonable time enter upon the business premises of the person, to make an inspection for the purpose of determining whether or not the person is in contravention of this Act or the regulations. (2) Upon an inspection under subsection (1), the inspector, (a) is entitled to free access to ail books of account, cash, documents, bank accounts, vouchers, correspondence and records of the person being inspected that are relevant for the purposes of the inspection; and (b) may, upon giving a receipt therefor, remove any material referred to in clause (a) that relates to the purpose of the inspection for the purpose of b) utiliser le nom d'une université, ou un dérivé ou une abréviation de celui-ci, ou se faire connaître sous ce nom, ce dérivé ou cette abréviation; c) prétendre constituer une université; d) utiliser, dans une publicité quelconque se rapportant à un établissement d'enseignement en Ontario, le mot université, ou un dérivé ou une abréviation de celui-ci, sauf si la personne est, selon le cas : e) autorisée par une loi de lassemblée à assurer le fonctionnement d'une université; f) une université qui a été constituée à l'extérieur de l'ontario et qui a obtenu le consentement écrit du ministre. 1983, chap. 36, art (1) Le ministre peut accorder un con- Consentement du ministre sentement écrit : a) à un établissement situé à l'extérieur de l'ontario qui attribue des grades universitaires, l'habilitant à accomplir un ou plusieurs des actes visés aux alinéas 2 a) à d); b) à une université située à l'extérieur de l'ontario, l'habilitant à accomplir un ou plusieurs des actes visés aux alinéas 3 a) à d). (2) Le ministre peut subordonner le consentement visé au paragraphe (1) aux conditions qu'il estime indiquées pour assurer la réalisation de l'objet de la présente loi. 1983, chap. 36, art (1) Lorsque le ministre a des motifs raisonnables et probables de croire qu'une personne a contrevenu aux dispositions de la présente loi ou des règlements, un inspecteur que le ministre désigne par écrit peut, à toute heure convenable, pénétrer dans les locaux commerciaux de cette personne pour y effectuer une inspection dans le but de vérifier si la personne contrevient à la présente loi ou aux règlements. (2) Lors d'une inspection visée au paragraphe (1), l'inspecteur: a) a le droit d'avoir libre accès aux livres de comptes, à l'encaisse, aux documents, aux comptes bancaires, aux pièces justificatives, à la correspondance et aux dossiers de la personne visée par l'inspection, qui se rapportent à l'inspection; b) peut, après avoir donné un récépissé à cet effet, enlever toute pièce visée à l'alinéa a) qui se rapporte à l'inspection aux fins d'en tirer une copie. Le Conditions du conscnlemcnl Inspection Pouvoirs de l'inspecteur ATIRIBUTION DE GRADES UNIVERSITAIRES chap. D Admissibility of copies Offence Idem Certificate of Minister as evidence Regulations making a copy thereof in which case the inspector shall make a copy with dispatch and return the material promptly thereafter to the person being inspected, and no person shall obstruct the inspector in the inspection, withhold or destroy, conceal or refuse to furnish any information or thing required by the inspector for the purposes of the inspection. (3) A copy made as provided in subsection (2) and purporting to be certified by an inspector is admissible in evidence in any action, proceeding or prosecution as proof, in the absence of evidence to the contrary, of the original. 1983, c. 36, s {l) Every person who, (a) knowingly furnishes false information in any application under this Act or the regulations or in any statement or return required to be furnished under this Act or the regulations; or (b) contravenes any provision of this Act or the regulations, and every director or officer of a corporation who knowingly concurs in such furnishing of false information or contravention by the corporation is guilty of an offence and on conviction is Hable to a fine of not more than $2,000 or to imprisonment for a term of not more than one year, or to both. (2) Where the person convicted of an offence under subsection (1) is a corporation, the maximum penalty that may be imposed upon the corporation is $25,000 and not as provided therein. 1983, c. 36, s A written statement as to, (a) the consent or non-consent given to any person by the Minister; or (b) any other matter pertaining to the consent or non-consent, purported to be certified by the Minister, is, without proof of the office or signature of the Minister, receivable in evidence as proof, in the absence of evidence to the contrary, of the facts stated therein for ail purposes in any action, proceeding or prosecution. 1983, C. 36, S The Lieutenant Governor in Council may make regulations, (a) governing applications for consent to engage or perform any act referred to in section 2 or 3; cas échéant, l'inspecteur en tire rapidement une copie et rend ensuite promptement les documents à la personne visée par l'inspection. Nulle personne ne doit entraver le travail de l'inspecteur, ni retenir, détruire, dissimuler ou refuser de fournir des éléments de renseignements ou des objets que requiert l'inspecteur aux fins de l'inspection. (3) La copie tirée conformément au paragraphe (2) et paraissant certifiée conforme par un inspecteur aux fins de toute action, instance ou poursuite, est admissible, en l'absence de preuve contraire, comme preuve du document original. 1983, chap. 36, art (1) La personne qui: a) fournit sciemment de faux renseignements dans une demande présentée en vertu de la présente loi ou des règlements ou dans une déclaration ou un rapport dont la présente loi ou les règlements exigent la production; b) enfreint une disposition de la présente loi ou des règlements, et tout administrateur ou dirigeant d'une personne morale qui participe sciemment à la communication de ces faux renseignements ou à l'infraction de la part de la personne morale est coupable d'une infraction et passible, sur déclaration de culpabilité, d'une amende d'au plus $ et d'un emprisonnement d'au plus un an, ou d'une seule de ces peines. (2) Lorsque la personne reconnue coupable d'une infraction au paragraphe (1) est une personne morale, l'amende maximale qui peut lui être imposée est de $ et non l'amende prévue à ce paragraphe. 1983, chap. 36, art Une déclaration écrite se rapportant : a) au consentement donné ou refusé à une personne par le ministre; b) à toute autre question relative à ce consentement donné ou refusé, et paraissant être certifiée conforme par le ministre est, aux fins de toute action, instance ou poursuite, recevable, en l'absence de preuve contraire, comme preuve des faits qui y sont énoncés, sans qu'il soit nécessaire d'établir l'authenticité de la signature du ministre ni sa qualité. 1983, chap. 36, art. 7. Admissibilité des copies Infraction Idem Certificat du ministre à titre de preuve 8 Le lieutenant-gouverneur en conseil Règlements peut, par règlement : a) régir les demandes en vue du consentement habilitant à accomplir les actes visés à l'article 2 ou 3; 220 Chap. D.5 DEGREE GRANTING (b) providing for the renewal of consents; expiration and (c) prescribing information that must be contained in an application or form and requiring any such information to be verified by affidavit; (d) prescribing the terms and conditions upon which a consent of the Minister may be granted under this Act; (e) exempting any person or class of persons from any requirement of this Act or the regulations; (f) prescribing forms and providing for their use. 1983, c. 36, s. 8. b) prévoir l'expiration et le renouvellement des consentements; c) prescrire les renseignements que doit comporter une demande ou une formule et exiger que ces renseignements soient appuyés d'un affidavit; d) prescrire les conditions auxquelles est subordonné le consentement du ministre donné en vertu de la présente loi ou des règlements; e) soustraire une personne ou une catégorie de personnes aux exigences de la présente loi ou des règlements; f) prescrire des formules et prévoir les modalités de leur emploi. 1983, chap. 36, art. 8.
Related Search
Advertisements
Related Docs
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks