of 4

Commentaire de document : Rapport de BOURDIEU et de GROS Principe pour une réflexion des contenus d'enseignement 1989.

26 views
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Share
Description
Dans la thématique : « Le système éducatif français depuis 1945 ». Commentaire de document proposé par Thierry Truel, réalisé à l'Université Bordeaux Montaigne en avril 2017.
Tags
Transcript
  KREMERMarie-CharlottePPE Histoire Contemporaine : « Le système éducatif franais depuis !"#$ %Commentaire de document : Rapport de P& '()R*+E) et ,& R(. Principe pour une réfexion des contenus d’enseignement   !"/".uite au0 re1endications populaires de mai 2/3 l4éducation dans lesannées 56 s4oriente 1ers une politi7ue « d4é8alité des chances %3 9 la fois lecontenu de l4ensei8nement et dans la durée& +l est nécessaire de passer d4unsystème discriminant par principe 9 une éducation donnant 9 cha7ue élè1e37uel7ues soient ses ori8ines sociales3 toutes possiilités d4apprentissa8e& Cetteré;e0ion3 amorcée en lien a1ec la sociolo8ie3 perdure dans les années /6& Pierre'ourdieu3 8rand sociolo8ue franais de cette épo7ue3 s4en8a8e dans l4éducationcontre les principes sociolo8i7ues 7u4il étalit : ceu0 de la reproduction deshiérarchies sociales& 'ourdieu impulse l4idée 9 ,ranois Mitterrand3 parl4intermédiaire de <ean =ttali3 de con>er au Collè8e de ,rance la mission d4écrireun rapport sur les ensei8nements primaires et secondaires& La réponse duprésident fut la sui1ante le !? fé1rier !"/# : « <4attacherai le plus 8rand pri0 9 ce7ue le Collè8e de ,rance 1euille ien ré;échir 9 ce 7ue pourraient @tre3 selon lui3les principes fondamentau0& %& Cependant3 l4idée no1atrice apportée par leCollè8e de ,rance de socle commun de connaissance n4est 7ue peu sui1ie demesures& L4institution par Lionel <ospin3 nou1eau ministre de l4Education Aationale3 9 la >nde l4année !"//3 d4une commission de ré;e0ion sur les contenus del4ensei8nement renou1elle la ré;e0ion sur le système éducatif franais& Pierre'ourdieu et ,ranois ros président la commission composée d4une douBaine dememres& .a mission est la sui1ante : « procéder 9 une ré1ision des sa1oirsensei8nés en 1eillant 9 renforcer la cohérence et l4unité des sa1oirs % L&$-2D&Les auteurs identi>ent 9 tra1ers leurs principes des prolémati7ues posées par lesystème éducatif3 au07uelles ils tentent d4apporter des solutions 7ui peu1ent @tremises en place par l4amélioration des moyens oerts au0 professeurs&*ans 7uelle mesure les é1olutions préconisées pour le système éducatif tendent9 adapter les formes et contenus d4ensei8nements pour faciliter l4apprentissa8e F Gout d4aord notre intér@t se portera sur les prolémati7ues soule1ées par lacommission3 puis sur les solutions en1isa8ées pour y répondre& En>n3 nous nousintéresserons au0 moyens préconisés par les auteurs pour en permettre la miseen u1re&La prolémati7ue maIeure du te0te se concentre sur « le rendementde la transmission du sa1oir % L&"D& « L4accroissement de la connaissance rend1aine l4amition de l4encyclopédisme % L&!2D& La forme des cours n4est paspropice 9 la onne assimilation des connaissances cheB les élè1es3 surtout dansles nou1elles matières 7ui sont apparues : « des spécialités sont apparues 7uiallient la science fondamentale et l4application techni7ue c4est le cas de  l4informati7ue dans tous les ordres d4ensei8nement ou de la technolo8ie aucollè8e % L&!5-!"D& Les cours ma8istrau0 sont trop ri8ides : « l4ensei8nementactuel3 encyclopédi7ue3 additif et cloisonné % L& JJD3 ils ne permettent pasl4élè1e de se munir de ses oIets d4études et de poser ses propres ré;e0ions& Le deu0ième prolème posé est celui de l4articulation des ensei8nementsentre eu03 7ui semle ine0istante : « cloisonné % L& JJD& Les prolémati7ues decha7ue spécialité ne sont pas mises en résonnances a1ec celles des autresmatières3 ce 7ui n4incite3 pas plus 7ue la forme ma8istrale des cours3 les élè1es 9s4in1estir da1anta8e pour ainsi mieu0 assimiler et étayer leurs capacités deré;e0ion&Les réponses apportées par la commission sont donc faites « dans lesouci d4améliorer la transmission du sa1oir % L&"D& La première solution concernela distinction de diérents statuts accordés au0 ensei8nements : « on distin8uera ce 7ui est oli8atoire3 optionnel ou facultatif % L& !!-!?D3 « « ensei8nementsoli8atoires3 char8és d4assurer l4assimilation ré;échie du minimum deconnaissances3 des ensei8nements optionnels3 directement adaptés au0orientations intellectuelles et au ni1eau des élè1es3 des ensei8nements facultatifset interdisciplinaires % L&J?-J2D& La diérenciation des statuts desensei8nements permet d4étalir un socle commun de connaissance nécessaire 9tous les citoyens3 mais aussi de permettre 9 l4élè1e de choisir les matières 7u4il1eut étudier3 pour les7uelles il sera plus intéressé 7ue si elles lui étaientimposées3 lui permettant aussi de parfaire et d4approfondir ses connaissances&(n note 7ue la commission souhaite « fa1oriser les ensei8nements donnés encommun par des professeurs de diérentes spécialités et m@me de repenser lesdi1isions en « disciplines % % L&#/-$63 N 1oir L&$2-$53 L&2!3 L&5!D& En eet3 lamise en place de cours interdisciplinaires permet au0 professeurs de faire preu1ede cohérence dans leur ensei8nement3 mais ils introduisent ainsi aussi unnou1eau mode d4ensei8nement 7ui recherche da1anta8e 9 pousser l4élè1e 9 laré;e0ion3 puis7u4il est appelé 9 chercher si certains enIeu0 soule1és dans unematière peu1ent ou non s4appli7uer 9 une autre& Cela peut aussi permettre 9l4élè1e de décou1rir une matière sous un nou1eau Iour3 de lui faire appréhenderune matière 7u4il n4apprécie pas forcément a1ec une autre 7u4il préfère& Celafa1orise donc l4intér@t et l4in1estissement des élè1es dans leur apprentissa8e&Parallèlement 9 ces nou1elles dé>nitions de statuts d4ensei8nements3 denou1elles prati7ues péda8o8i7ues sont proposées pour permettre un meilleurapprentissa8e des élè1es& « La di1ersi>cation des formes péda8o8i7ues % L&J2-J5D passe par un renou1ellement des modes d4ensei8nement : introduction de« tra1au0 prati7ues % L&?6D3 d4« ensei8nement par petits 8roupes ou aideindi1idualisée au0 élè1esD % L& ??D& Les tra1au0 prati7ues répondent au0nou1elles prolémati7ues imposées par l4émer8ence de sciences techni7ues oude l4oser1ation : informati7ue et technolo8ie é1o7uées dans le te0te mais aussice 7ui de1ient les .ciences et Oie de la Gerre et la Physi7ue-Chimie3 pourles7uelles la compréhension théori7ue peut s4appuyer lar8ement sur les tra1au0prati7ues3 eaucoup plus ludi7ues3 7ui font inter1enir l4élè1e lui-m@me en tant7u4acteur& Le J/ mars !"553 une circulaire apparait déI9 créant les heures desoutien& Les relations ensei8nant-élè1es sont pensées diéremment3 par e0emplea1ec une modi>cation spatiale3 7ui3 sociolo8i7uement3 induit la diminution durapport de domination professeur-élè1e : la disparition de l4estrade& Les chan8ements préconisés permettraient 9 terme d4étalir une interaction plus8rande entre les professeurs et les élè1es3 entre les spécialités3 et entre lesdiérents modes d4ensei8nement& L4oIectif serait par-l9 d4accroitre l4intér@t etl4in1estissement de l4élè1e3 ce 7ui3 9 terme3 lui permettra d4assimiler réellement  des connaissances et ainsi d4otenir son accalauréat& En !//$3 le Ministère del4Education espère « /6 de la classe d4Q8e au ni1eau du accalauréat %&Cependant3 la mise en place de ces mesures doit @tresoutenue par des moyens& Les premiers sont des moyens humains& « Ensoumettant 9 l4e0amen certains re8roupements hérités de l4histoire et enopérant3 touIours de manière pro8ressi1e3 certains rapprochements imposés parl4é1olution de la science % L&$6-$JD& La commission propose ici 7ue sa ré;e0ionpuis7ue cette phrase est >nalement la ré;e0ion 7ue posent les auteursD soitétendue au0 professeurs3 pour 7u4ils trou1ent les moyens d4étalir une plus8rande cohérence dans leurs ensei8nements& « Gout de1rait @tre faits pourencoura8er les professeurs 9 coordonner leurs actions3 9 tout le moins par desréunions de tra1ail 1isant 9 échan8er l4information sur les contenus et lesméthodes d4ensei8nement % L&$?-$$D& Les professeurs sont donc appelés 9mener un tra1ail de recherche et 9 parta8er leurs méthodes éducati1es dans unsouci de cohérence& Pour ce faire3 le pou1oir doit délé8uer de son autorité pourlui donner les moyens d4a8ir : les ensei8nants doi1ent a1oir une part d4initiati1e« Elle accroitrait l4autonomie des ensei8nants % L&?#-?$  « l4initiati1e desensei8nants % L&J2D& Cela est déI9 mis en place le J5 mars !"5? par la Circulairesur les !6 de l4horaire laissé 9 la li1re appréciation des ensei8nantsD&Les moyens doi1ent aussi @tre temporels et matériels : « +l seraitsouhaitale 7ue certains ensei8nants puissent @tre oSciellement autorisés 9consacrer une part de leur contin8ent d4heures d4ensei8nement au0 tQches3indispensales3 de coordination-or8anisation des réunions3 reproduction desdocuments3 transmission de l4information3 etc&D % L&$2-26D& En eet3 s4il estdemandé plus d4in1estissement au0 professeurs3 il faut considérer 7ue cetin1estissement demandera du temps et 7u4il de1ra @tre en consé7uencerémunéré& *e plus3 « Gous les moyens disponiles - iliothè7ues renou1elées3enrichies3 modernisées3 techni7ues audio1isuelles - de1raient @tre moiliséespour en renforcer l4attrait et l4eScacité % L&2"-56D3 « Elle de1rait aussi conduire 9une utilisation plus souple et plus intensi1e des instruments et des Qtiments lesautorités territoriales compétentes - ré8ion3 département3 commune - de1raients4employer 9 construire ou 9 réno1er les Qtiments scolaires3 en association a1ecles ensei8nants3 de manière 9 orir 9 l4ensei8nement les locau0 adaptés ennomre et en 7ualitéD % L& ?5-#6D& Ce sont donc ici des moyens matériels 7uisont demandés pour soutenir l4action des professeurs 1ers un ensei8nement plusdi1ersi>é et ludi7ue& .i les professeurs sont da1anta8e in1ités 9 utiliser leslocau03 les instruments 9 leur dispositions3 encore faut-il 7u4ils en disposent& Lacommission en8a8e donc les institutions territoriales3 elles aussi3 en partenariata1ec l4ensei8nement3 9 s4in1estir dans l4éducation& =insi sommes-nous par1enus 9 comprendre comment la mise enplace de ces moyens humains et matériels permettrait d4appli7uer les solutionsproposées 7ui répondraient au0 prolèmes au07uels doit faire facel4ensei8nement des années /6&En eet3 l4ensei8nement franais doit répondre 9 de nou1eau0 enIeu0 si elle 1eutatteindre l4idéal de « /6 de la classe d4Q8e au ni1eau du accalauréat %3 cettepoliti7ue ayant pour ut de former les futurs citoyens& L4ensei8nement doit @trerenou1elé car ses ases sont inadaptées 9 la onne assimilation par l4élè1e et lespoliti7ues éducati1es man7uent de cohérence entre les diérentes matières& +lfaut donc par1enir 9 améliorer les modes de transmission du sa1oir3 ce 7uipasserait par la diérenciation de certains ensei8nements : oli8atoires3optionnels3 facultatifs Cela passerait aussi par de nou1elles prati7ues  péda8o8i7ues comme l4aide personnalisée ou les tra1au0 prati7ues3 l4un plusadapté 9 l4élè1e3 l4autre plus ludi7ue& Pour par1enir 9 apporter ces solutions3 desmoyens doi1ent @tre mis en u1re : humains tout d4aord3 9 tra1ers lesinitiati1es délé8uées au0 professeurs3 temporels3 pour permettre au0 ensei8nantsde s4in1estir dans l4amélioration de l4ensei8nement3 et en>n matériels3 pourdi1ersi>er les méthodes d4apprentissa8e3 7ui font appel au0 institutions locales& +lest donc possile de perce1oir 9 tra1ers les pensées des auteurs de 7uellemanière ils pensent pou1oir apporter une « é8alité des chances % au0 élè1es3 9 lafois par une ase de connaissances communes3 mais aussi en fonction de leurspréférences3 et par la transformation des méthodes péda8o8i7ues3 pour lesinciter 9 plus d4in1estissement personnel& La loi H='T de !"/"3 tente3 dans cettem@me mou1ance3 en re8roupant les CE. et les CE3 de par1enir 9 plus d4é8alitéd4opportunités dans le système éducatif franais&=uIourd4hui3 si les moyens matériels se sont en partie améliorés3 les réformessuccessi1es des pro8rammes scolaires entra1ent lar8ement les professeurs dansleur tQche de cohérence et font face au0 réticences des parents d4élè1es pour lesensei8nements interdisciplinaires3 7u4ils Iu8ent >nalement comme plusperturateurs pour l4élè1e 7u4utiles 9 son dé1eloppement intellectuel&
Related Search
Advertisements
Related Docs
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks