of 11

innovar La qualification des dirigeants de santé : «Une activité professionnelle qui est encore très peu connue en gestion». Gestión pública revista

0 views
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Share
Description
revista innovar journal La qualification des dirigeants de santé : «Une activité professionnelle qui est encore très peu connue en gestion». Sandra Alvear Vega Docteur en Sciences de l Education. Conservatoire
Transcript
revista innovar journal La qualification des dirigeants de santé : «Une activité professionnelle qui est encore très peu connue en gestion». Sandra Alvear Vega Docteur en Sciences de l Education. Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM). France. Master Formation des Adultes: Domaine de Recherches. CNAM. Magíster en Administración de Empresas. Contador Público y Auditor. Universidad de Talca. Profesora Asistente, Facultad de Ciencias Empresariales, Universidad de Talca, Casilla 721, Talca, Chile. Fono Correo electrónico: Rating of health leaders: professional activity still little known in management Abstract: The rating activity of health leaders is studied from a complementary approach to the one of management theory. From the microsocical perspective, this is understood to be related to the activity theory, and the cognitive theory of learning. Methodologically, it relies on the theoretical current of discourse pragmatics on a particular type of organization: the hospital of the city of Curico, Chile. It was concluded that the rating activities are rezoning for others, seen as explicit statements made by the leader, intending to influence and act on the construction of meaning made by another, allowing an individual to build an interpretive learning. Key words: public health, leader, rating, interpretive learning. Calificación de los dirigentes de la salud: una actividad profesional todavía muy poco conocida en la gestión RESUMEN: La actividad de calificación del dirigente de la salud se estudia desde una aproximación complementaria a la teoría administrativa. Desde la perspectiva microsocial, se entiende como relacionada con la teoría de la actividad y con la teoría cognitiva del aprendizaje. Metodológicamente, se apoya en la corriente teórica de la pragmática discursiva en un tipo de organización determinado: el hospital de la ciudad de Curicó en Chile. Se concluyó que las actividades de calificación son recalificaciones para los otros; se entienden como proposiciones explícitas hechas por el dirigente, con la intención de influir y actuar sobre la construcción de sentido hecha por otro, permitiéndole construir un aprendizaje interpretativo. Palabras clave: salud pública, dirigente, calificación, aprendizaje interpretativo. Qualificação dos dirigentes da saúde: uma atividade profissional ainda muito pouco conhecida na gestão Resumo: A atividade de qualificação do gestor da saúde estuda-se desde uma aproximação complementária à teoria administrativa. Desde a perspectiva micro social, entende-se como relacionada com a teoria da atividade e com a teoria cognitiva da aprendizagem. Metodologicamente, apoia-se na corrente teórica da pragmática discursiva em um tipo de organização determinada: o hospital da cidade de Curicó no Chile. Concluiu-se que as atividades de qualificação são requalificações para os outros; entende-se como proposições explícitas feitas pelo gestor, com a intenção de influir e atuar sobre a construção de sentido feita por outro, permitindo construir uma aprendizagem interpretativa. Palavras-chave: saúde pública, gestor, qualificação, aprendizagem interpretativa. CLASIFICACIÓN JEL: I18, M54, I21 RECIBIDO: abril de 2011 APROBADO: mayo de 2013 CORRESPONDENCIA: Sandra Alvear Vega, Universidad de Talca FACE- Casilla 721, Talca. CITACIÓN: Alvear, Sandra (2013). La qualification des dirigeants de santé : «Une activité professionnelle qui est encore très peu connue en gestion». Innovar, 23(50) RESUME: L «activité de qualification» du dirigeant de santé est étudiée à partir d une entrée complémentaire de celle de la Théorie Managériale. Elle est comprise d un point de vue microsocial, relatif à la Théorie de l Activité et de la Théorie Cognitive de l Apprentissage. Elle s appuie méthodologiquement sur le courant théorique de la pragmatique discursive, dans un type d organisation bien déterminé : l hôpital de la ville de Curicó au Chili. Nous avons conclu que les «activités de qualification» sont des requalifications pour les autres ; elles sont comprises comme des «propositions explicites» faites par le dirigeant, dans l intention d influencer et d agir sur la construction du sens faite par autrui et en permettant au dirigeant de construire un «apprentissage interprétatif». Mots-clés : Santé Publique, Dirigeant, Qualification, Apprentissage Interprétatif Introduction Le principal apport de cette recherche est de contribuer à la compréhension d une dimension primordiale de la professionnalisation du dirigeant de santé : l activité. Une bonne partie de la formation des dirigeants peut reposer sur une analyse, par eux-mêmes, de leurs propres activités en situation. Cette recherche est un apport de la Formation des Adultes pour les Sciences de Gestion : comprendre l activité de qualification, activité faite par les dirigeants dans leur quotidien de travail. Aborder le travail d un dirigeant avec un intérêt particulier pour les activités de communication, nous a conduit à étudier un aspect important de ce travail : l activité de qualification, que nous présenterions volontiers comme «une activité discursive, dans une activité sociale». À travers l activité de qualification, l environnement professionnel se trouve modifié ou reconstitué. Pour atteindre les objectifs de l organisation, le dirigeant cherche à influencer autrui, ses collaborateurs, à partir des «jugements de valeur» qu il formule. Les activités de qualification induisent des représentations chez autrui, au travers de présupposés. Ces présupposés permettent de poser le cadre dans lequel les collaborateurs vont construire du sens pour agir. 67 Nous nous intéressons plus particulièrement au lien entre le contexte social de la qualification et la fonction de la qualification. Action et activité Materiaux et méthode Les Sciences Sociales ont souvent pour objet les «activités humaines» et elles-mêmes ont tendance à se structurer en champs d intentions ou d activités (gestion, direction, formation, etc.). Il y a une tendance à regrouper ces préoccupations dans différents champs professionnels et sous-disciplines, comme l éducation, la santé, la gestion, les arts ou les sports, entre autres. Nous sommes d accord que, quelles que soient les activités humaines dont nous parlons, la notion d action est le noyau, compris comme un «ensemble d activités doté d une unité de sens et/ou de signification par/pour les sujets qui y sont impliqués et leur environnement» (Barbier, 2011), cette action a notamment une intention : «cette intention est évidemment une intention de transformation, si minime soit elle, de l environnement, physique et/ou social, externe ou interne, du/des sujets qui agissent, ce qui explique les connotations dynamiques du vocable» (Barbier, 2011). L auteur fait référence à l intention de transformation, mais en même temps il manifeste la «connotation dynamique du vocable». Il semble intéressant de tourner le regard vers l être humain, vers la complexité de sa nature, vers sa singularité, mais aussi vers la collectivité dans laquelle il s insère, sa manière unique de voir le monde, à travers un environnement qui lui donne des indices lui permettant d anticiper, mais qui, paradoxalement, est un environnement qu il a luimême contribué à façonner. Ainsi dans la recherche scientifique l activité est une entrée privilégiée : «L activité constitue une entrée privilégiée pour la construction progressive d outils de pensée transversaux à plusieurs champs de recherches / et de pratiques correspondantes» (Barbier, 2011). Dans la recherche, il existe différentes tendances pour décrire l activité ; du point de vue psychologique, pour Vygotski (1997), par exemple : «ce concept comprend les processus psychiques, comme activité, se médiatisant euxmêmes et n accentuant pas le contenu processuel de l activité.» (Moro, Schneuwly, Brossard, 1997), ce qui diffère de la conception de l activité qu exprime Leontiev, pour qui «le sujet lui-même médiatise le reflet sans que cette médiatisation n apparaisse dans le contenu du reflet» (Moro, Schneuwly, et Brossard, 1997). Vygotski (1997), inspiré par la pensée marxiste, réhabilite, du point de vue méthodologique de la recherche, la conscience humaine comme objet d étude et, dans ce contexte, il définit l activité humaine pratique comme un lien entre le monde externe et l esprit, principe explicatif général. Dans le même sens, Clot (2008) définit «l activité» comme «ce qui se fait, mais aussi c est tout ce qui ne se fait pas. L activité absente pèse sur l activité réalisée. Ce qui n est pas réalisé fait partie du réel. Le réalisé n est pas le monopole du réel, il y a aussi l inaccompli». De même, l activité «apparaît finalement comme un conflit entre le sujet, autrui, et l objet de l activité. Les sujets sont en rapport avec l objet par la médiation d autrui, lequel est aussi concerné par l objet». (Clot, 2008). L auteur exprime que la dimension du collectif se trouve aussi présente dans une activité qui paraît être individuelle et que le sujet lui-même médiatise ce qui est collectif - le genre social du métier, le genre professionnel - c est-à-dire les «obligations», avec autrui en rapport à l objet. L activité de qualification Comprendre le travail d un dirigeant en centrant notre intérêt sur les activités de communication, nous a conduits à étudier un aspect important de son travail : l activité de qualification. Nous avons exploré un cadre théorique dans ce domaine de recherche. Selon une approche de la sociologie pragmatique Laurent Thévenot (économiste d origine) fournit une tentative explicative des logiques d actions. Il tente de conceptualiser une forme de lien social qui relève des politiques du proche. Il met en place des régimes d engagement dans l action qui donnent à dire de différentes manières le passage de l action individuelle à l action en commun. Selon Thévenot, il est possible d observer des coordinations où les personnes gardent leurs attaches locales et particulières et travaillent ensemble pour l intérêt général. Il s agit de l engagement public ou du «régime d engagement pour l autre» (Thévenot, 1990, 1993, 1998), «dans l action par la coordination, et par l examen des modalités de jugement que cette coordination implique, permet de rapprocher des approches cognitives qui mettent l accent sur la saisie des informations dans l environnement, leur traitement et les inférences qu elles déclenchent, et des approches a priori très distantes qui mettent en avant des exigences normatives et un sens du juste» (Thévenot, 1993). Les personnes s ajustent alors en fonction des habitudes prises dans une intimité partagée ; les choses ont également supporté 68 rev. innovar vol. 23, núm. 50, octubre-diciembre de 2013 revista innovar journal l épreuve du temps pour se voir traitées comme le prolongement même du corps de celui qui s en sert. Les situations exigent des personnes qu elles s ajustent sur un même niveau d engagement si elles veulent limiter l incertitude qui pèse sur leurs paroles et sur leurs actions, où la «qualification» émerge comme une activité d attribution de signification, «l expérience d action antérieure est déposée dans une mémoire d objet qui canalise l incertitude et la limite à une interrogation sur l objet pertinent de la situation et sur ses qualités [...]. Les qualifications se forgent au gré des expériences, par des rapprochements de situation, et sont révisées à la suite d échecs dans les anticipations» (Thévenot, 1993). C est en effet sur la base de cette exigence que se donnent des garanties sur les compétences de chacun à sélectionner ce qui importe aux dépens de ce qui n est pas significatif. Selon une approche de la théorie cognitive de l apprentissage, dans une perspective psycho-culturelle Dans une perspective psycho-culturelle (Vigotski, 1997), l activité de qualification peut se comprendre au moyen de la notion d acte humain de référence (Bruner; Haste, 1983, 1986, 1987, 1991, 2002). La fonction référentielle sert à préciser le référent d un message en clarifiant le contexte d interprétation d un énoncé donné. C est-à-dire que si le locuteur fait référence à un objet, il précise à son interlocuteur l objet auquel il fait référence, à l exclusion de tout autre. Pour l auteur «parler, c est agir». Quand les hommes parlent, ils transmettent de l information pour interagir ; ils font des actes ; «le dire, c est le faire» : parler, c est gérer des stratégies, car les êtres humains utilisent le langage pour vivre ensemble. Jérôme Bruner manifeste que le langage est un outil d élaboration de l expérience. Il conçoit le développement humain comme un processus de collaboration entre l enfant et un adulte. Ce dernier est ainsi envisagé comme médiateur de la culture. Les parents (le père, la mère) sont appelés à donner l attribution de signification à l environnement pour agir sur le développement de l enfant. De cette manière, l enfant comprend que ce qui l entoure peut être nommé, que chaque chose à un nom. Quand l enfant développe des notions primitives de sémantique, il se met à accompagner ces gestes référentiels de désignation par des sons puis le son se substitue au geste. Ainsi, les conventions linguistiques sont habituellement des formes initialement primitives qui se sont normalisées en se socialisant au cours des échanges. Nous pouvons faire le lien entre l attribution de signification à l environnement pour agir sur le développement de l enfant, et la qualification de l environnement que fait rev. innovar vol. 23, núm. 50, octubre-diciembre de le dirigeant pour agir sur l engagement d activité de ses collaborateurs. La fonction référentielle sert à préciser le référent d un message en clarifiant le contexte d interprétation d un énoncé donné. C est-à-dire que si le locuteur fait référence à un objet, il précise à son interlocuteur l objet auquel il fait référence, à l exclusion de tout autre. «La référence ne dépend pas seulement de la domination de la relation entre les signes et les signifiés, mais de l usage des procédés sociaux accordés conjointement entre eux, pour assurer que le signe et le signifié, dans un processus d union se cachent sous une forme négociable avec les usages des autres» (Bruner, 1983). Dans les échanges de communication qui impliquent complètement la fonction référentielle, un des éléments de cette situation de communication n est pas fixé, reste inconnu : c est le référent sur lequel les deux participants doivent conjointement focaliser leur attention. Les situations de communication constituent un sous-ensemble de situations interactives. Le sens classiquement donné aux situations de communication présuppose, dans la communication référentielle, un référent, connu de l un des partenaires, et que l autre devra reconnaître. L accent est mis sur un transfert de signification, dans un schéma classique ; un des participants, l émetteur, code un message destiné au partenaire (le récepteur) et le produit ; le message concerne un référent (objet, personne). Le récepteur interprète le message (le décode) ; nous pouvons inférer que l interprétation est une façon d agir sur autrui «malgré sa diversité, les interprétations partagent une caractéristique extraordinairement importante : toutes s efforcent pour invoquer un état intentionnel (un motif, un état d esprit)». (Bruner, 1986). Méthodologie Pour comprendre l activité du dirigeant, nous nous situons dans la Théorie de l Activité, dans une démarche ethnométhodologique, avec une perspective discursive et psychoculturelle (Vigotski, 1997) de l activité de qualification. Donc, l objet de recherche est à la croisée d une approche par l activité et d une approche par les actes de langage, c est-à-dire la pragmatique linguistique, approche éminemment sociale. Il s agit aussi de l activité professionnelle du dirigeant de santé en situation d interaction avec ses collaborateurs, le cas de l hôpital du Curicó, au Chili. La plupart des activités des sujets sont des interactivités ; elles émergent en écho aux activités d autres sujets et, à l occasion, s inscrivent dans le cadre d activités collectives. Donc, l analyse des rapports entre sujets au sein des activités y prend une place centrale ; c est le cas, par exemple, du management. Barbier (2011). Il est important de souligner que l analyse des activités rencontre des limitations du point de vue méthodologique. Le recueil même d informations pour l analyse, surtout s il s effectue directement auprès des sujets concernés, constitue en lui même une situation de communication, ayant ses enjeux spécifiques et influençant les significations données (Barbier, 2011). Donc, le défi pour le chercheur est d accéder indirectement aux sens construits, par inférence, par la médiation d énoncés, dépendant d une combinaison de méthodologies, dans notre cas, l analyse du travail et l analyse du discours. Le langage exprime différents types de significations : propositionnelle, sociale, affective entre autres. Or, Austin (1970) est le premier auteur qui ait dit que les sujets parlants peuvent faire différentes choses avec la parole, «il attache une importance particulière au langage ; pour lui la meilleure façon d aborder les faits, le réel, était de se laisser guider par le langage ordinaire». Austin (1970) «entendait plutôt que le réel ne se laisse pas atteindre directement, mais justement par l intermédiaire du langage». Son idée fondamentale est que certains énoncés ne sont pas des affirmations ou des questions mais des actions, d où le titre de son ouvrage «Quand dire, c est faire». Pour Ducrot (1984) le discours à plusieurs voix est polyphonique, c est-à-dire, «plusieurs voix parlent simultanément, sans que l une d entre elles soit prépondérante et juge les autres». Il se centre méthodologiquement sur l interprétation des connecteurs pragmatiques, des temps verbaux et de la référence. Par ailleurs, pour Charaudeau (1982), l acte de langage considéré comme «une mise en scène», est le résultat de deux activités : l activité de production et l activité d interprétation dans un double circuit externe/interne. L activité de production est le fait d un sujet protagoniste «le sujet communiquant», qui possède un certain statut psycho-social «du fait que parler c est s engager dans une certaine relation d échange vis-à-vis, au moins, d un autre protagoniste» (Charaudeau, 1982). L activité d interprétation est le fait d un protagoniste, «dès l instant qu il s institue en sujet interprétant, endosse un certain statut social dans la relation d échange qui lui est proposée et qu il reconnaît» (Charaudeau, 1982). 70 rev. innovar vol. 23, núm. 50, octubre-diciembre de 2013 revista innovar journal La collecte de données La méthode de collecte et d analyse des données s inspire d une méthodologie de recherche qualitative qui favorise le développement d une théorie générée à partir des données systématiquement recueillies et analysées. Les méthodes de collecte de données se sont centrées sur l observation et l enregistrement de ce que le Dirigeant et ses Subordonnés ont dit lors des réunions. Les participants (les personnes observées) Au centre du monde hospitalier, le dirigeant est confronté à de fortes pressions : les usagers exigent un service de qualité et un traitement digne de la part des professionnels dans l octroi de la prestation, c est-à-dire de toute l équipe multidisciplinaire que l on trouve à l hôpital. C est un élément de discussion dans le secteur de la santé chilienne au sujet de la formation des dirigeants. Le processus de formation se manifeste comme le reflet de la transformation organisationnelle des hôpitaux, sur la base d une logique entrepreneuriale. En même temps, les dirigeants des organisations publiques de santé doivent faire face aux pressions sociales (civiles et politiques) pour l amélioration constante de la qualité, des opportunités, de l accessibilité et de l efficience dans le fonctionnement du service, de même qu ils ont pour enjeu de mettr
Related Search
Advertisements
Related Docs
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks