of 25

ORIGINAL FONDATION 21E

0 views
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Share
Description
Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized FONDATION 21E PROJET CENTRE EXCELLENCE POUR LA FORMATION ET LA RECHERCHE EN SCIENCES ET TECHNOLOGIESDE L'EAU, L'ENERGIE ET L'ENVIRONNEAMNT EN AFRIQUE
Transcript
Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized FONDATION 21E PROJET CENTRE EXCELLENCE POUR LA FORMATION ET LA RECHERCHE EN SCIENCES ET TECHNOLOGIESDE L'EAU, L'ENERGIE ET L'ENVIRONNEAMNT EN AFRIQUE DE L'OUEST ET DU CENTRE (PROJET CEA 21E) PROJET: P PRÊT: IDA 5420-BF Public Disclosure Authorized PROJET DE CEA-21E Public Disclosure Authorized RAPPORT D'AUDIT DES ETATS FINANCIERS DU 01 lanvier 2015 AU 31 décembre 2015 ORIGINAL d 'Expm~tsColnqgabde 10 BP Ouagadougoua 10 Tél: Fa= Ouaadouou juiiet 2016 BURKINA FASO 1. OPINION DES AUDITEURS SUR LES ETATS FINANCIERS AU 31/12/2015 OPINION DES AUDITEURS SUR LA SITUATION FINANCIERE AU 31/12/2015 (Période du 01/ au 31/ ) A L'ATTENTION DE MONSIEUR LE COORDONNATEUR DU PROJET CEA DU 21E OUAGADOUGOU/BURKINA FASO Nous avons procédé à l'audit des états financiers ci-joints des dépenses et des ressources du projet CEA du 21E pour l'exercice clos au 31 décembre 2015, période allant du 01 janvier 2015 au 31 décembre Cet état relève de la responsabilité de l'unité de Coordination du Projet. Notre responsabilité consiste à exprimer une opinion sur cet état sur la base de notre audit. Nous avons effectué notre audit selon les normes internationales d'audit (ISA). Ces normes requièrent que l'audit soit planifié et réalisé en vue d'obtenir l'assurance raisonnable que cet état ne comporte pas d'anomalies significatives. Un audit consiste à examiner par sondage, les éléments justifiant les données contenues dans cet état. Un audit consiste également à apprécier les principes comptables suivis et les estimations significatives retenues par le programme ainsi que la présentation de l'état pris dans son ensemble. Nous estimons que notre audit constitue une base raisonnable à l'expression de notre opinion. A l'issue de nos travaux, les observations et commentaires résultant de l'examen des comptes et de l'appréciation des procédures et du système de contrôle interne se résument comme suit : 1. Au niveau du contrôle interne L'évaluation et l'appréciation des procédures et du système de contrôle interne en vigueur au sein du projet CEA du 2IE n'ont pas révélé de dysfonctionnements graves susceptibles de mettre en péril les garanties nécessaires et suffisantes permettant d'assurer la sauvegarde du patrimoine du projet au moment de notre intervention. 2. Au niveau des comptes L'examen des comptes par nos soins en application des normes d'audit ISA n'a pas révélé des anomalies susceptibles de remettre en cause la fiabilité des comptes et des états financiers. A notre avis, les états financiers ci - joints, présentent sincèrement, dans tous leurs aspects significatifs; la situation financière du projet CEA de 21E clos le 31/12/2015 conformément aux principes comptables et aux dispositions de l'accord de financement du Crédit IDA 5420-BF du 16 mai Ouagadougou, le 22 juillet 2016 Cabe 'Aui iace 'Expertise Comptable OMBOï'GO & Associée CAFEC - KA 10 BP: Ouaga 10 IsoUfZOUfR 741: s r3 s 085 s1 Fax: Associé GERANT Associé -CAFEC-KA Expert-comptable II. CONTEXTE GENERAL DE LA MISSION ET LES PRINCIPALES DILIGENCES MISES EN RUVRE 1 - Présentation du projet L'accès à l'eau potable et l'assainissement restent encore des challenges de développement pour l'afrique Sub-saharienne, même si des efforts considérables sont faits pour l'eau (de 49% en 1990 à 63% en 2011) et moins pour l'assainissement (inférieur à 30% en 2011) pour l'atteinte des OMDs (ONU, 2013). Alors que les Post-OMDs et les Objectifs de Développement Durable (ODD) se préparent, il est plus que primordial de maintenir l'accès à l'eau et l'assainissement dans les priorités nationales, régionales et internationales. L'eau reste le facteur limitant de l'agriculture Sub-saharienne qui est principalement pluviale et tributaire des aléas climatiques (variabilités et changements climatiques). Depuis les décennies 1970, les impacts de ces changements du climat sont désastreuses pour la sécurité en eau et alimentaire des populations. Il est crucial de travailler à accroître le potentiel hydrique et disposer de l'eau en quantité et en qualité suffisantes. Sur le plan scientifique et technologique, le défi est celui de la production des connaissances, des innovations technologiques et des méthodologies et de la mise à disposition des informations fiables nécessaires à la gestion rationnelle de l'eau et à une agriculture durable, notamment dans un contexte de forte variabilité climatique. Ces challenges nécessitent d'importants moyens techniques modernes (investigation et analyse des données et informations, laboratoires scientifiques équipés), ainsi des équipes scientifiques compétentes. Le défi réside également dans la diffusion des technologies et outils développés vers les bénéficiaires des secteurs publics, privés et des sociétés civiles et paysanne. D'où tout l'intérêt d'avoir aujourd'hui des approches de recherche intégrées et participatives face à ces problèmes complexes des risques climatiques pour l'eau et l'agriculture. L'insuffisance de ressources humaines bien formées dans les domaines de l'eau et de la Agriculture, capables de développer et de conduire des politiques et des programmes de développement et de stimuler la création d'entreprise et des emplois sont parmi les plus importants facteurs limitant la capacité d'absorption des financements bilatéraux et multilatéraux mis à disposition des pays de l'afrique subsaharienne. On note également un vieillissement des personnels des services techniques des Ministères en charge de l'eau et de l'agriculture, sans que ceux-ci ne soient remplacés une fois à la retraite. Conscient de cette situation, après une étude diagnostique, le Burkina Faso par exemple l'a inscrit comme un axe stratégique dans son Plan d'action de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (PAGIRE), à savoir le renforcement du développement des ressources humaines de l'administration publique de l'eau. Ce projet a pour objectif de consolider la capacité régionale de réponse du Centre d'excellence au besoin de formation et de recherche de haut niveau dans des secteurs clés de développement socio-économique de l'afrique qui sont l'eau et l'agriculture. Le Centre d'excellence souhaite accroitre significativement sa contribution à l'amélioration de la sécurité alimentaire et en eau du continent africain en général et des sous-régions Ouest et Centre africaine en particulier, à travers la formation d'ingénieurs compétents et innovants, le renforcement des capacités des professionnels du secteur, et une recherche-développement appliquée. Plus spécifiquement, le projet vise à: - Conduire des programmes de recherche-développement partenariaux sur la mobilisation, la gestion et le traitement des eaux pour les besoins domestiques, industriels et agricoles - Renforcer et pérenniser les dispositifs de formation et d'innovation dans les domaines de l'eau et l'agriculture (révision des curricula, renforcement du corps professoral, équipement et mis à niveau des laboratoires et plateformes pédagogiques et de recherche, etc..) - Développer des partenariats avec des entreprises et d'autres institutions de formation et de recherche, avec un accent particulier dans les pays anglophones, afin de créer des passerelles adamiques, scientifiques et professionnelles, et accroitre ainsi l'envergure du Centre d'excellence et sa capacité de réponse aux besoins de l'économie de l'afrique de l'ouest et du Centre. Cela passe par le renforcement des mobilités d'étudiants, d'enseignants-chercheurs et de personnel, ainsi que le développement de projets de recherche/formation conjoints innovants. - Renforcer les capacités institutionnelles et managériales du Centre d'excellence pour une gestion efficace et efficiente du projet et des autres ressources mobilisées (recrutement et formation du personnel de gestion financière et passation des marchés, mise à jour des outils de gestion administrative et financière, lobbying, etc..) 2- Commentaires sur les opérations de l'exercice clos le 31 Décembre Règles comptables et présentation des états financiers Les comptes du projet sont tenus selon les principes et méthodes du système comptable de l'ohada. Il s'agit notamment de la nature comptable des opérations et de leur classification la balance générale. La comptabilité est aussi tenue sous une forme analytique qui reprend les lignes budgétaires de la convention et permet d' établir le tableau des ressources et emplois sous cette même forme. Les états financiers ont été établis conformément aux dispositions de l'accord de financement, et comprennent: - Un état des ressources et emplois des fonds selon les rubriques budgétaires et les activités : - Un bilan indiquant les fonds cumulés du projet, les soldes bancaires, les actifs et les engagements éventuels. 2.2 Commentaires sur les emplois et ressources Présentation du tableau des emplois et des ressources Rôt ier Sern tro 2èmei SOMestre Cumul depuis. le En Franc CFA dénmrrage du pi2met Formation Recherche Dimension d'équité Attractivité des étudiants et des enseingnants au niveau sous reg Partenariats académiques nationaux et sous régionnaux 5 0 Partenariats sectoriels nationaux et sous régionnaux Direction du projet Imprévus Disponibilités hèquesersuspens Toal des emplol f8 IDA Total dum resource M a 'q Formation: Les dépenses effectuées sur la ligne formation au cours de l'exercice s'élèvent à franc FCFA et concernent: - au premier semestre: / Le règlement des refacturations de la Fondation 21E (vacations) d'un montant de francs FCFA qui se répartissent comme suit: 0 2013: FCFA e 2014: FCFA Le paiement des frais de vacation d'enseignants d'un montant de francs FCFA Le règlement frais des campagnes de communication à l'endroit des étudiants à hauteur de francs FCFA; - Au second semestre Le paiement des prestations des vacataires d'un montant ) FCFA Recherche Le projet a réalisé dans le cadre de cette rubrique des dépenses d'un montant de Un million quatre-cent-cinq mille six-cent cinq ( ) FCFA. Elles sont constituées de: Achat de billets d'avion : FCFA Frais d'inscription formation : FCFA o Perdiems missions : 520 0OOFCFA Dimension d'équité La ligne dimension d'équité a enregistré au cours du premier semestre le règlement des frais de scolarité des boursiers de nationalité burkinabé (31 étudiants en bachelor et 18 étudiants en Master) inscrits à la Fondation 21E pour la rentrée pour un total de francs FCFA. Durant la période allant du 01 Juillet au 31 Décembre 2015 les dépenses effectuées pour le compte de cette rubrique sont de Soixante-dix millions soixante-quinze mille ( ) FCFA. Elles se composent de : / Scolarité des étudiants : FCFA / Bourses des étudiants: FCFA Attractivité des étudiants au niveau régional Les dépenses effectuées durant le premier semestre se chiffrent à FCFA et se décomposent ainsi qu'il suit : / Prise en charges des frais de mission de 02 agents du 10 au 21 juin 2015 pour la participation à une session de formation Renforcement de capacité aux USA pour FCFA Prise en charge des frais d'audit pour la certification CTI pour francs CFA v/ Frais de dossier CAMES de quatre agents 21E pour la session de juillet 2015 pour Francs CFA; Frais de renforcement des capacités FCFA Frais pour l'organisation de la journée «English day» 750 OOFCFA Au second semestre ce poste a enregistré des paiements de: Frais d'impression : FCFA Production de banderoles : FCFA Partenariat académiques nationaux et régionaux Cette rubrique n'a pas connu d'exécution au cours de cet exercice Partenariat sectoriels nationaux et sous régionaux Cette rubrique a connu une exécution de FCFA correspondant au paiement partiel de la facture du restaurant le Gibier au premier semestre. Durant le second semestre, il a été dépensé sur cette ligne un montant de un million quatre-vingt-un mille deux cent ( ) FCFA correspondant au solde de la facture du fournisseur Le gibier Direction du programme Cette ligne budgétaire enregistre les dépenses ci-dessous au cours du premier semestre: - Le règlement des frais (billet d'avion, frais d'inscription et perdiems) de formation sur le module Coaching pour assistante de direction du 18 au 29 mai 2015 en -France d'un montant de francs FCFA; - Le règlement des frais de participation aux rencontres organisées par la Banque Mondiale pour un montant total de francs FCFA; - Le paiement de la prise en charge des participants au Conseil scientifique d'un montant de francs FCFA. - Le règlement des frais de communication du fournisseur MEDIACOM d'un montant de francs FCFA. Les dépenses exécutées au second semestre sur ce volet concernent essentiellement les frais de missions, les billets d'avions, des frais de restauration d'un montant de Quatorze millions cinq-cents vingt-neuf ( ) FCFA. Billets: FCFA Perdiems: OOOFCFA Restauration : 344 OOFCFA Les frais bancaires supportés au cours de l'année 2015 s'élèvent FCFA Imprévus Les imprévus sont constitués des frais bancaires d'un montant de FCFA au 31/12/ Disponibilités A la clôture du semestre au 31/12/2015, la trésorerie présentait un solde de FCA reconstitué ainsi qu'il suit: Encaissements En Francs CFA DRF N 0001 Semestre DRF N 0001 Bis Semestre Semestre Total encaissement au Dépenses Dépenses encourues Dépenses encourues Semestre Dépenses encourues Semestre Total dépenses Dettes envers les tiers Solde théorique [a] Solde BG [b] Ecart [a]-[b] 0 La trésorerie se décompose comme suit: Compte Désigné BCEAO: FCFA ETAT DU COMPTE BCEAO Rølevé Identité Banc aire anu re du Banque SWlFT/BlC e Cet N Compte Cle 21e11DA BIS BCEAO Mten CFA Mten Euros Montant de la Dotation N Montant de la Dotation N 011S W ,76; 2 Total tresorerie ,76 3 Solde du compte spéciale au ,28' 4 1er Virement en faveur du pompte BOA ,48 5 Total rubrique 2 à ,76 6 S'll y a lieu,e xplication de toute divergence 0 entre les som mes Indiquées sur le présent état Depenses non eligibles.. Compte de remboursement: FCFA ETAT DU COMPTE BCEAO COO NS-COO NS-NS Relevé identité Bancaire I uwaire t du Banit Codet tfoe coxnpte Baqe Guce 2Ie/ BIS BCAO e Mt en CFA Mt en Euros 1 Montant de la Doatation N ,90 2 Total tresorerle W,6 318ode du compte spéciale au ,58 4 [27MEVIRMENr EN FAVELR DU COMPTE BOA ,32 5 Total rubrique 2 à ,90 S'il y a lieu,explicatlon de toute divergence 6 entre les sommes Indiquées sur le présent 0 0 état Depenses non eligibles o L... v Compte spécial BOA FCFA ETAT DE RAPPROCHEMENT DU COMPTE SPECIAL AU 31 DECEMBRE 2015 Rele Ident1té Banca re Yiair du sanqlue SWIFTIEl ~ w N Compte Gle 2iellA BkS Bank 0f AMrca AfRIBFF 1: Mt en CFA Mt en Euros 1 1ER Virement reçu du compte BCEAO ,48 0,00 2.2EME Virement reçu de la BCEAO ,32 3 Autres galns* 900 1,37 4 Total tresorerle ,17 5 Solde du compte spéciale au ,90 6 Dépenes SEMESTRE ,11 7 Dépenses SEMESTRE ,17 8 Total rubrique 5 å ,17 9 S'l y a liu,expli tion de tout0 divergence 0 0 entre les sommes Indlquées sur le pråsent etat Depenasa non eligibles Fonds IDA Le projet a reçu FCFA au cours de I'exercice 2015 un montant total de FCFA de la Banque Mondiale dans le compte Désigné BCEAO N N COO NS-C NS-NS et sur le compte de remboursement BCEAO N CS NS-CC NS. Les fonds reçus se détaillent comme suit: Compte BCEAO N N COO NS-C NS-NS v Le 22/01/2015 DRF N Bis francs CFA Le 22/01/2015 DRF N francs CFA Compte de remboursemýnt BCEAO N : BCEAO N CS NS-CC NS 09/06/2015: FCFA Le tableau ci-dessous résume les fonds reçus: En Francs CFA WOWI [RF Semestre DRF N 0 001Bis Semestre Semestre Total encaissement au 3010d Commentaires sur le bilan Présentation du bilan Le bilan de l'exercice clos au 31/12/2015 se présente ainsi qu'il suit: Montant au Frais immobilisés ! Immobilisations 4.2 Avances et acomptes versés sur immobilisations Valeurs Disponibles Total actif Passif Ressources de financement Dettes à court terme Totai,passif, Les frais immobilisés Note 4.1 Les frais immobilisés s'élèvent FCFA Ce poste enregistre en fin d'année les dépenses faites par le projet contre le crédit du compte 781 «Transfert de charge» Les valeurs disponibles Note 4.4 La trésorerie au 31 décembre 2015 s'élève à FCFA et se présente ainsi qu'il suit: Compte spécial BOA: Compte désigné BCEAO: Compte de remboursement BCEAO: FCFA FCFA FCFA Les ressources de financement Note 4.5 Les ressources reçues de la part de la Banque Mondiale sont de FCFA en trois décaissements: Compte BCEAO N N COO NS-C NS-NS Le 22/01/2015 DRF N 0 00lBis francs CFA Le 22/01/2015 DRF N francs CFA Compte de remboursement BCEAO N : BCEAO N CS NS-CC NS 09/06/2015: FCFA Les dettes à court terme Les dettes à court terme au 31/12/2015 s'élèvent à FCFA. Elles se répartissent comme suit: Dettes fournisseurs : FCFA Autres dettes : FCFA Le Responsable du Service Comptable et Financier Le Coordonnateur du Projet ahï de na KAR MBIRI 14 V. ANNEXES: - d'un tableau des recettes et des paiements ; - d'une situation patrimoniale (bilan) au ; - d'un état de reconstitution des opérations sur le compte désigné; - état de réconciliation des fonds reçus Banque Mondiale; - lettre d'effi!m#tîon. oa m i Instituitinternational d'ingénierriede 'Eau et de l'environnement 2iE M E PROJET IDA 5420 TABLEAU EMPLOIS RESSOURCES 2015 En Franc CFA Réf 1e Seetdéèe metecmuardaeu, Emplois Formation Recherche Dimension d'équité enseingnants au niveau sous regionnal Partenariats académiques nationaux et sous régionnaux 5 0 sous régionnaux Direction du projet Imprévus Disponibilités Chèques en suspens Total des emplois 460, :998 IDA Le Directeur Général par Intérim tar. e nakara biri InQtiemst Intornatinnal d'innénierie dep I'Eaui et de l'envirnnepment ~2iE M U14 PROJET IDA BILAN 2015 Notes Mon tant au Actif Frais immobilisés Immobilisations 4.2 Avances et acomptes versés sur immobilisations Valeurs Disponibles Total actif Ressources de financement Dettes à court terme Total passif Le Directeur Gé I par térim O iri 21E M N ETAT DE RAPPROCHEMENT DU COMPTE SPECIAL AU 31 DECEMBRE 2015 Relevé Identité Bancaire Titulaire du I FTI BIMode dodedbanque N*Compte Cie compte BaqeSITBC Banque Guichet NCmt i 2ie/IDA BIS Bank Of Africa AFRIBFBF BF Mt en CFA Mt en Euros 1 1ER Virement reçu du compte BCEAO ,48 0,00 2 2EME Virement reçu de la BCEAO ,32 3 Autres gains* 900 1,37 4 Total tresorerie ,17 5 Solde du compte spéciale au ,90 6 Dépenses SEMESTRE ,11 7 Dépenses SEMESTRE ,17 8 Total rubrique6 à ,17 9 S'il y a lieu,explicatjon de toute divergence 0 0 entre les sommes Indiquées sur le présent état Depenses non eligibles 0 0 Le Directeur Gé par Intérim Ha a Kara biri 2iE ETAT DU COMPTE BCEAO COO NS-C NS-NS Relev ientité Bancaire Tftulaire du I Ce coec compte BaqeSITBC Banque Guichet NCmt i 2ie/1DA BIS BCEAO Mt en CFA Mt en Euros 1 Montant de la Doatation N ,90 2 Total tresorerie ,90 3 Solde du compte spéciale au , ME VIREMENT EN FAVEUR DU COMPTE BOA ,32 5 Total rbrique 2 à ,90 8 S'il y a lieu,expllcaon de toute divergence 0 entre les sommes Indiquées sur le présent état Depenses non eligibles 0 Le Directeur Général par Intérim H kouna -Ka raimbiri ttint-nt-innl ri'inenenierip de fleau et dea l'envirnneument ETAT DU COMPTE BCEAO Relevé Identité Bancaire Titulaire du Code code compte Banque SWIFT/BIC Banque Guichet N*Compte cie 2ie/IDA BIS BCEAO Mt en CFA Mt en Euros Montant de la Dotation N Montant de la Dotation N 01 BIS ,93 2 Total tresorerle ,93 3 Solde du compte spéciale au 31112JI ,28 4 1er Virement en faveur du Compte BOA ,48 5 Total rubrique 2 à ,76 6 S'il y a lieu,explication de toute divergence entre les sommes Indiquées sur le présent état Depenses non eligibles 0 0 Le Directeur Général par Intérim ro Idmbiri c im nstitut International d'ingénierie de l'eau et de l'envionement ETAT DE RECONCILIATION DES FONDS RECUS CEA-21E IDA AU N de retrait dates réléve de compte écart (A)-(B) World Bank (A) BCEAO (B) DRF2 08/06/ DRF1BIS 22/01/ DRF 1 22/01/ TOTAL CAFEC-K Cabinet d'audit Financier ikoé 21E 0M *. LETTRE D'AFFIRMATION A l'attention du Cabinet CAFEC-KA 10 BP : Ouagadougou 10 Burkina Faso Tél: (00226) / A l'occasion de votre mission, et à l'occasion de la certification des comp
Related Search
Advertisements
Related Docs
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks