of 7

Questionnaire CLAE du 24 juillet 2018 en vue de la table ronde du jeudi 27 septembre PDF

0 views
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Share
Description
Questionnaire CLAE du 24 juillet 2018 en vue de la table ronde du jeudi 27 septembre Le coût de l accès à un logement décent est certainement devenu le problème principal pour de nombreux résidents,
Transcript
Questionnaire CLAE du 24 juillet 2018 en vue de la table ronde du jeudi 27 septembre Le coût de l accès à un logement décent est certainement devenu le problème principal pour de nombreux résidents, en particulier pour les jeunes et les personnes issues de l immigration dont les salaires ne permettent pas l accès à la propriété et très difficilement l accès à la location. Quelles sont les mesures que votre parti propose pour résoudre graduellement cette situation? Le logement est un dossier prioritaire pour le CSV. Nous proposons : soutenir la création de logements sociaux, pour personnes âgées, pour personnes handicapées et pour étudiants. - donner aux communes les moyens nécessaires pour dynamiser la création de logements sociaux et à coûts modérés destinés à la location via un nouveau «Pacte Logement 2.0» et le «Fonds de dotation communale». augmenter dans les prochaines années le taux des aides étatiques pour des logements sociaux destinés à la location. prolonger le délai de non-commercialisation de logements sociaux. prévoir que les logements sociaux locatifs, construits par un promoteur public (FdL, SNHBM, commune etc) et bénéficiant d une subvention étatique à cet égard restent à long terme en possession de la collectivité. prévoir encore que dans le cas de construction d un logement social par un investisseur privé, la période de noncommercialisation est de 25 ans, le loyer devant pendant une période de 25 ans être lié au prix de la «Gestion locative sociale». continuer à promouvoir la «Gestion locative sociale» via notamment des ressources financières supplémentaires. introduire le principe de la location-vente avec pour objectif d aider les jeunes familles et personnes à revenus moyens à devenir propriétaires. créer une nouvelle société nationale de l habitat sous le statut de droit privé agissant pour le compte des communes. Un tel dispositif aurait pour objectif d aider les communes au niveau de l acquisition de foncier constructible, sur le plan logistique ainsi qu au niveau de la planification respectivement pendant la phase de construction de logements. Alternativement des promoteurs privés peuvent être chargés par cette structure pour viabiliser les fonds foncier acquis par les communes. déterminer de nouvelles grandes zones accolées destinées à l habitat dans le cadre du «plan sectoriel logement». acquérir à court terme les terrains définis dans le cadre du «plan sectoriel logement» et ce contre paiement d un prix raisonnable. Dans ce contexte, l Etat doit pouvoir recourir aux instruments prévus par la loi, y compris les instruments les plus incisifs dont l expropriation. Ce moyen ne saurait cependant être mis en œuvre qu en dernier ressort et dans le contexte des plans sectoriels. Les propriétés destinées exclusivement à des fins privés et les terrains à destination agricoles ne sont pas concernés par l expropriation. envisager une densification plus élevée dans les nouveaux quartiers de certaines agglomérations bien connectées aux transports publics. prévoir dans le cadre de la refonte d un PAG la possibilité d une ouverture plus large du périmètre de construction pour augmenter l offre de terrains à bâtir. instaurer une taxe nationale contre la spéculation sur les terrains constructibles, respectivement sur les logements longtemps inoccupés. promouvoir le contrat d'aménagement dit Baulandvertrag pour accélérer la construction. fermer les «Baulücken» (terrains non utilisés) par le biais d incitations fiscales, limitées dans le temps et liées à des délais impartis. procéder à une analyse de toutes les procédures particulièrement celles en matière d environnement (révision de la loi sur la protection de la nature) ; promouvoir la construction d appartements plus petits et en donnant une base légale aux différentes formes d habitat en communauté et au logement intergénérationnel ; promouvoir la garantie de l Etat pour un prêt immobilier, de sorte que toute personne qui atteint 18 ans est informée d office par lettre de cette possibilité. 2. Après l échec du référendum en 2015, la seule possibilité de participation politique au niveau national pour les résidents étrangers est d acquérir la nationalité luxembourgeoise. Toutefois, malgré le succès de la loi sur la nationalité, la population de nationalité étrangère avoisine les 50% de la population. Votre parti envisage-t-il de proposer de nouvelles mesures pour améliorer la participation politique des résidents étrangers tant au niveau national que communal? Quelles sont vos propositions? Nous nous réclamons d une politique d intégration offensive et volontaire. Pour nous, le caractère multiculturel de notre société est un aspect essentiel. Nous voulons continuer de promouvoir la participation et l intégration de tous nos citoyens. Il s agit d une condition sine qua non pour renforcer la cohésion de notre pays. Nous voulons en premier lieu que la langue luxembourgeoise soit utilisée comme vecteur d intégration et comme la langue de communication par excellence. Nous entendons promouvoir davantage notre langue sans cependant dévaloriser les autres langues du pays. La langue fait partie des éléments de rassemblement les plus importants. Nous voulons faciliter aux étrangers leur intégration et participation grâce à de meilleures connaissances en langue luxembourgeoise et favoriser ainsi une meilleure vie en commun. Les entreprises qui offrent des cours de langue seront directement soutenues par l Etat Les réductions des aides financières décidées en l espèce par l actuel gouvernement seront annulées. Aux yeux du CSV, l accès à la nationalité constitue la meilleure voie pour renforcer l intégration des étrangers et leur participation politique complète. Le CSV soutient une politique qui permette aux citoyens de façonner ensemble l avenir. Nous avions élaboré une proposition de loi visant à simplifier l accès à la nationalité luxembourgeoise, proposition qui a inspirée largement la récente réforme de la loi sur la nationalité. Toujours dans l esprit de renforcer la participation des étrangers nous plaidons pour une revalorisation et restructuration du «Conseil national pour étrangers» afin que les citoyens étrangers se sentent mieux représentés par cet organe. 3. La connaissance de la langue luxembourgeoise est un élément central de tous les discours politiques depuis de nombreuses années. Afin d éviter que la langue ne devienne un possible facteur d exclusion, votre parti compte-t-il proposer des mesures pour améliorer son apprentissage telles que la gratuité des cours de langue luxembourgeoise, une augmentation des moyens de l Institut national des langues ou encore d autres mesures? Nous n avons pas prévu une gratuité générale. Or il faut préciser que les personnes qui suivent les cours de luxembourgeoise et acquièrent la nationalité luxembourgeoise peuvent d ores et déjà, sur demande, se faire intégralement rembourser les frais d inscription aux cours de luxembourgeois. Par ailleurs, les demandeurs d emploi enregistrés auprès de l Adem, les personnes touchant le Revis, les personnes nécessiteuses, les élèves du secondaire ou encore les personnes ayant signé un contrat d accueil et d intégration peuvent bénéficier de droits d inscription réduits. Nous disposons dès lors d un système d enseignement qui est très social. Les moyens de l INL devront certainement être examinés et régulièrement adaptés aux besoins des personnes. Si la croissance démographique, et plus particulièrement l immigration étrangère, et le travail frontalier continuent de croître de la même manière que ces dernières années, il va de soi que des efforts supplémentaires devront être faits au niveau des offres de cours de langue de manière générale. 4. Au fil des années de nombreuses mesures ont été prises ou testées afin de favoriser la réussite scolaire des enfants d origine étrangère dans le cursus scolaire luxembourgeois. Toutefois, l échec scolaire, l abandon des études de manière précoce, le peu d accès aux filières plus performantes de l école luxembourgeoise ou encore l accès aux universités sont encore d actualité pour de nombreux enfants d origine étrangère et pour les jeunes issus des couches les plus faibles de la population. Quelles sont les mesures que vous proposez afin d avoir une école plus égalitaire qui donnerait les mêmes chances de réussite à tous les enfants? Le CSV s engage pour une grande égalité des chances à l école, afin que tous les enfants aient la possibilité de développer leurs compétences et talents et puissent s épanouir. Le milieu socioéconomique joue un rôle important dans la réussite scolaire. Nous souhaitons que les établissements scolaires qui se trouvent dans les régions ou les quartiers défavorisés puissent être soutenus de manière adéquate. Nous sommes encore et toujours d avis que l enseignement précoce constitue une opportunité pour les enfants notamment ceux qui issus de familles socialement défavorisées et ayant un faiblement niveau d éducation. L enseignement précoce constitue aussi le moyen pour les enfants issus de l immigration de se familiariser avec la langue luxembourgeoise, ce qui facilitera l intégration de ces enfants dans le système scolaire luxembourgeois. Des études étrangères soulignent d ailleurs régulièrement l importance de l enseignement précoce notamment dans le cadre d une politique qui vise l égalité des chances de tous les enfants. Vu l importance de l enseignement précoce, nous voulons garantir un enseignement optimal Nous voulons également introduire par étapes l accueil et l encadrement gratuit des enfants dès l école fondamentale. Pour le CSV, tout enfant a droit prioritairement à un soutien au niveau des devoirs scolaires et de l apprentissage. Ce soutien doit être organisé en étroite collaboration entre l école et les différentes structures d accueil et d encadrement pour enfants. Il est urgent de mener une réflexion approfondie concernant les aides aux devoirs et autres possibilités de soutien. Nous voulons tester par le biais de projets pilotes les différentes formes de collaboration étroite entre maisons relais et école. Le multilinguisme qui nous caractérise constitue à la fois une opportunité et un défi pour de nombreux élèves. Nous voulons encourager systématiquement l apprentissage de la langue luxembourgeoise dès le cycle 1 afin de faciliter l alphabétisation ultérieure en allemand. Nous voulons recourir à des méthodes scientifiquement éprouvées afin de jeter les bases de l apprentissage des langues. Les programmes scolaires et la méthodologie pédagogique et didactique devront être évalués au niveau de l école fondamentale, et adaptés au besoin. L apprentissage des langues devra aussi être adapté au niveau de l enseignement secondaire. L objectif recherché est d organiser dans son ensemble l apprentissage des langues de manière flexible. L élève devra avoir plus de choix. 5. De nombreux demandeurs de protection internationale restent en procédure pendant de longs mois. Comptez-vous introduire de nouvelles mesures législatives afin de permettre leur accès au milieu du travail pendant la durée de la procédure comme préconisé par le Collectif réfugiés dont le Clae est membre? Les demandeurs de protection internationale, ayant le statut de réfugiés, doivent être aidés afin d intégrer le marché du travail. Notre programme électoral ne prévoit pas la possibilité, pour des demandeurs dont la demande a été rejetée, d intégrer le marché de travail. Nous pensons que l accès au marché de l emploi et du travail doit être réservé à ceux et celles qui vont rester au Luxembourg. Cependant, il est envisageable de prévoir des mesures de formation pour les personnes en attente d une réponse. Une telle mesure serait cohérente. Il est inutile de donner aux personnes de l espoir en accédant au marché du travail lorsque leur sort n est pas certain voire lorsqu il est évident que les personnes en question ont peu de chance de voir leur demander aboutir. Nous plaidons dans le même contexte pour que les procédures soient simplifiées et les demandes traitées rapidement, le tout dans le respect des droits des demandeurs de protection internationale, bien évidemment. Les personnes concernées doivent restent le moins de temps possible dans l incertitude, quant à leur sort. Dans le cas où une demande est refusée, il faudra que les personnes concernées retournent rapidement dans leur pays d origine.
Related Search
Advertisements
Related Docs
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks