of 5

Remarques des habitants suite à la présentation des phases 3 et 4 du schéma directeur de la zone levier n 12

0 views
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Share
Description
Remarques des habitants suite à la présentation des phases 3 et 4 du schéma directeur de la zone levier n 12 Document de synthèse réalisé par IEB au 4 juillet 2009 Introduction Ce document a pour objet
Transcript
Remarques des habitants suite à la présentation des phases 3 et 4 du schéma directeur de la zone levier n 12 Document de synthèse réalisé par IEB au 4 juillet 2009 Introduction Ce document a pour objet de synthétiser l ensemble des remarques et des questions soulevées par les habitants par rapport au projet de schéma directeur sur la zone levier n 12. Il s agit pour l essentiel de remarques émises lors des deux réunions publiques d avril et de juin 2009, mais également de commentaires reçus suite à ces réunions (mail, téléphone, rencontres, ). Ce document doit donc être considéré comme la seconde partie d un tout puisqu un premier document de synthèse avait été établi en janvier 2009 suite au deux premières phases du projet. Plutôt qu une logique chronologique, nous avons opté pour une présentation par thème, ce qui permet de mettre en regard les différents points de vue émis. Par ailleurs, tous les avis sont pris en compte et rendus dans ce document sans que nous tentions d en mesurer la représentativité. Il serait de fait illusoire d imaginer, en cas d avis divergents, que nous puissions évaluer le pourcentage de personnes se ralliant à telle ou à telle tendance. Il s agit donc d une approche qualitative visant simplement à recenser tous les avis émis et toutes les inquiétudes exprimées. Ce document est transmis en l état au bureau d étude ainsi qu aux instances communales et régionales compétentes. Il doit encore faire l objet d une réponse circonstanciée qui sera publiée sur le site web d Inter Environnement Bruxelles en guise de réponse de l auteur de projet aux questions et inquiétudes des riverains. Remarques émises par les habitants 1) Mobilité : l approche globale Globalement les participants ont le sentiment que la mobilité s est fortement dégradée ces dernières années. Les différents projets en cours ou encore ceux du schéma directeur leur font craindre que cela ne va pas s améliorer. Sont en particulier visées, les bandes bus de la chaussée de Louvain et la réduction du nombre de bandes sur l E40. Une des critiques majeures qui peut certainement être formulée est que toutes les projections qui ont été réalisées l ont été sur base d IRIS 2 alors qu il n est pas évident que ce plan atteigne ses objectifs. Cela implique pour la E40 que d un côté certains disent que la réduction va engendrer un engorgement plus important des voiries qu actuellement alors que de l autre côté certains disent que les mesures prises ne sont pas assez Remarques habitants phases 3 et 4 ZL12 1 volontaristes, puisque le bureau d étude prétend que les mesures n auront pas d impact sur la quantité de trafic que peut absorber l E40. Certains s opposent de même à la mise en place d une bande bus sur l E40. Les pistes cyclables de la chaussée de Louvain ont également été décriées de part le nombre peu important de cyclistes qui les empruntent. 2) Réduction de l E40 Plusieurs remarques portent sur le fait que le gain de place opéré grâce à la réduction de la E40 ne soit pas utilisé sur les côtés en particulier du coté de Woluwé. Les 20 mètres du milieu ne seront pas accessibles au public et donc en quelque sorte perdus. Par ailleurs, les mesures envisagées ne diminuent pas suffisamment l effet barrière de cet axe entre Colonel Bourg et Woluwe. La seule passerelle à la hauteur de la rue des Deux Maisons n est pas suffisante. Les habitants se posent par ailleurs des questions par rapport aux nouvelles entrées-sorties de l autoroute. Ils défendent celle à hauteur de l avenue de Mars, mais critiquent le projet de bretelle à Grosjean car craignent un report de trafic de transit sur les axes Deux Maisons et autres artères locales des Constellations et des Pléiades. Plusieurs habitants s inquiètent par ailleurs du coût important que représenteront immanquablement tous ces travaux. 3) Parkings Il y a une saturation importante des parkings en voirie dans la zone et en particulier le long de Colonel Bourg. Cela est dû au fait que de nombreux visiteurs de la RTBF et de la VRT viennent s y garer. Il existe un système de carte riverains et un temps de stationnement limité, mais les contrôles sont insuffisants. De nombreuses questions ont porté sur la réalisation du parking de dissuasion prévu par IRIS 2 (1900 places qui actuellement deviennent 500). D un côté, l on craint la saturation du parking en voirie et de l autre l on craint que ce parking qui arrive trop loin au centre ville serve exclusivement aux employés des bureaux voisins et aux visiteurs, auquel cas ce ne serait pas un parking de dissuasion. 4) Bureaux vides Les habitants ne sont pas opposés à une réflexion sur les immeubles de bureaux de la rue Colonel Bourg. Néanmoins, certains y travaillent et défendent le maintien d une mixité de fonction dans le quartier (habitat / Bureaux / autres). Globalement il y a beaucoup de craintes liées aux gabarits qui seront probablement plus élevés qu actuellement et qui pour trois immeubles pourraient atteindre rez +13. Par ailleurs, les travaux liés à la transformation du quartier font aussi craindre un manque de quiétude et une perte de la qualité de vie et ce pendant plusieurs années. Remarques habitants phases 3 et 4 ZL12 2 Il est reproché au schéma directeur de viser à maximaliser les surfaces constructibles par pur souci de rentabilité. 5) Logements sociaux Plusieurs habitants marquent leurs craintes par rapport au projet de construction de nouveaux logements sociaux qui est en cours à la rue Colonel Bourg. Ils craignent pour le type de constructions, les gabarits et la perte d ensoleillement, pour le sentiment de sécurité, ainsi que pour la perte de valeur de leur habitation. Pour finir ils posent la question de la densification de leur quartier et souhaiteraient que l écrin de verdure situé en face de leur logement subsiste. 6) Parc Edith Cavell Les habitants réagissent globalement positivement à l idée de création d un parc public. Les questions portent sur les délais et certains ne comprennent pas bien pour quelles raisons une partie du parc devrait être construite. D autres avancent néanmoins le fait qu une superficie de logements minimum sera nécessaire. Les riverains directs de la rue Colonel Bourg craignent que les nouvelles constructions qui prendront place dans le parc ne soient réalisées trop près de leurs logements. Ils demandent qu une distance minimum ainsi qu un rideau de verdure soient respectés. 7) La moyenne ceinture La moyenne ceinture reste une barrière importante. Il faut favoriser le passage de Plasky vers la RTBF surtout s il y aura un parc public. 8) La connexion de la Rue Colonel Bourg à la moyenne ceinture Les habitants de Colonel Bourg ne comprennent pas comment ils vont pouvoir rejoindre la petite ceinture lorsque le bout de la rue Colonel Bourg sera fermé aux véhicules individuels. 9) L îlot Evenepoel Chaussée de Louvain Les habitants réitèrent leur demande de mesures visant à préserver le caractère résidentiel de leur rue. Les commerces de la chaussée de Louvain introduisent régulièrement des demandes de permis pour faire réaliser un accès arrière par la rue Evenepoel à leurs installations. Ils demandent la mise en œuvre d une mesure type PPAS visant à localiser les zones d habitat et les zones de commerces au sein de l îlot Evenepoel-Lebrun-Louvain qui est actuellement en zone de forte mixité. 10) Bus et vélo chaussée de Louvain Plusieurs habitants pointent les dangers de la bande bus latérale qui frôle les trottoirs et pointent par la même le danger de mettre les vélos sur les bandes bus. Il y a également la nécessité de mieux aménager l accès des voitures aux commerces du début de la chaussée de Louvain (Aldi, ). Remarques habitants phases 3 et 4 ZL12 3 11) Les transports en communs Le schéma directeur ne semble pas se préoccuper des besoins des habitants en termes de transports en communs. Les bureaux de Colonel Bourg souffrent d une mauvaise desserte en transport, mais sans améliorer la situation le schéma directeur veut densifier la zone en logements. Or si les transports sont mauvais pour une fonction, ils sont forcément mauvais pour les autres aussi. Il en va de même pour la zone du Val D Or qui n a de cesse de se densifier et qui connaît une croissance exponentielle d occupants alors que dans le même temps aucun renforcement des transports en commun ne semble être mis en œuvre. Les habitants proposent que le tram 94 serve à connecter le Val d Or à l autoroute à la hauteur de Communautés et que l on y crée un arrêt et une connexion avec le bus express de De Lijn qui va emprunter l E40 pour rejoindre le centre ville. Au niveau des arrêts du bus express sur la E40 les habitants préconisent des arrêts au niveau de Communautés et de Mars (plutôt qu uniquement à Grosjean comme proposé actuellement) qui offre des connections sur le bus 21, 79 et 80 tout en étant plus proche de la future zone de bureau. Par ailleurs, les habitants dénoncent la disparition annoncée du bus 45, seule liaison directe entre Woluwé et Evere. Ceci est considéré comme inacceptable en l absence d alternative crédible. Les habitants de la rue Colonel Bourg pointent la trop grande distance entre les deux arrêts STIB situés chacun à une des extrémités de la rue Colonel Bourg (800 m d intervalle). Plusieurs habitants font remarquer qu il y a lieu de favoriser les connections entre les réseaux de Lijn et Stib (formule tarifaire, situation et connections entre les arrêts des deux réseaux, ) 12) Rue d Attique Deux courants s opposent ici. Une partie se prononçant pour la réouverture de la rue d Attique au passage des véhicules personnels. Actuellement, les habitants du quartier doivent faire le tour par l avenue Grosjean et la chaussée de Louvain pour rejoindre l autoroute. L autre s y opposant et demandant tout au moins la réalisation d une étude sérieuse quand à l impact d une telle mesure sur les voiries environnantes. 13) La mobilité dans le quartier des Constellations/Pléiades Les riverains de ce quartier constatent une hausse continue du trafic sur l axe avenue des Constellations et des bouchons fréquents à Pléiades. Ils font remarquer la nécessité de tenir compte de l impact éventuel des mesures envisagées à Colonel Bourg sur le quartier Constellation. Il faut éviter les reports de trafic en dehors de la zone concernée. Remarques habitants phases 3 et 4 ZL12 4 14) L activité des concessionnaires voitures L analyse du bureau d étude aborde très peu cette question, alors qu il y a énormément de concessionnaires voitures et de sous traitant du secteur dans la zone. L analyse ne porte que sur le secteur média et les bureaux. Qu en est-il? Remarques habitants phases 3 et 4 ZL12 5
Related Search
Advertisements
Related Docs
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks