of 17

Représentation militaire et de défense auprès de l UE

10 views
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Share
Description
Représentation militaire et de défense auprès de l UE La lettre de la REVUE SEMESTRIELLE, N 72 JUIN 2019 Le mot de l Amiral sur les questions de défense, convaincus que tout progrès de la PSDC duplique
Transcript
Représentation militaire et de défense auprès de l UE La lettre de la REVUE SEMESTRIELLE, N 72 JUIN 2019 Le mot de l Amiral sur les questions de défense, convaincus que tout progrès de la PSDC duplique ou concurrence l OTAN. Pour autant, les menaces auxquelles l UE doit faire face évoluent et rendent plus que jamais nécessaire la complémentarité avec l Alliance, notamment dans le domaine de la lutte contre les menaces hybrides, la cyberdéfense et la mobilité militaire. Le développement de la coopération dans le domaine capacitaire par la CSP, la création d outils de financements européens dans le domaine de la défense, l élection d un nouveau Parlement, la recomposition du collège des commissaires et la restructuration du Service européen pour l action extérieure, sont autant de changements majeurs qui arrivent aujourd hui à l heure de vérité. Ils posent les termes du débat sur la poursuite de la dynamique de réforme et de progrès des deux dernières années. Ce débat particulièrement clivant oppose d un côté des Etats membres prônant la poursuite d une politique de réforme des structures et des modes de fonctionnement de la défense européenne, parmi lesquels la France fait figure de leader, et de l autre des Etats plus conservateurs Juin 2019 Dans ce contexte général très particulier, il importe de renforcer notre présence et notre capacité à orienter les réflexions au sein des institutions européennes. A cet égard, la France a fait le choix d une stratégie d influence concertée et coordonnée à l échelle interministérielle. L élection récente du vice-amiral d escadre Hervé Bléjean au poste de Directeur général de l état-major de l Union européenne en illustre l efficacité, outre ce que ce succès doit à la qualité et à la campagne exceptionnelle du candidat (voir pp. 3-4). Ce poste de premier plan permettra à la France de retrouver une place de premier rang au sein des organes militaires du SEAE, douze ans après le mandat du général JeanPaul Perruche au même poste. En outre, les débats autour de la création d une DG Défense à la Commission et d une commission parlementaire dédiée aux questions de défense illustrent la prise de conscience par les institutions européennes du poids des enjeux de sécurité et de défense. Cette évolution traduit bien, elle aussi, la dynamique L actualité de la PSDC L UE face aux menaces hybrides Le cyber : un outil géostratégique européen Le PEDID : un catalyseur puissant pour les capacités de défense européenne Egalement dans ce numéro CMUE en format CEMA Visite du CEMAA Passations de commandement La réserve citoyenne En bref à la RMD Le mot de l Amiral (suite) de changements qui s opèrent aujourd hui au sein des institutions européennes. Le point de situation des chantiers et actions en cours traduit à la fois la richesse de l actualité et les incertitudes qu elle soulève. Sur le volet opérationnel, l UE s investit dans six missions et opérations militaires, principalement au Mali et en République centrafricaine dans un contexte sécuritaire qui se dégrade. Cette situation nous appelle à poursuivre et renforcer notre engagement, et ce notamment en République centrafricaine et au Sahel, comme l a rappelé le CEMA français lors du Comité militaire de l Union européenne du 21 mai Sur le continent européen, l opération Althéa de stabilisation en Bosnie-Herzégovine revêt également un intérêt particulier. En effet, à l instabilité qui perdure et menace la paix dans la région, vient s ajouter une situation géographique particulière qui en fait un couloir stratégique emprunté par les combattants étrangers, et ce particulièrement depuis la chute du califat autoproclamé de DAESH. On notera que dans le contexte du BREXIT, c est à un général français, le GCA O. RITTIMANN, qu il a été confié le commandement de cette opération européenne, jusqu alors assuré par le DSACEUR britannique. Au large de la Corne de l Afrique, dans le cadre de l opération Atalanta, la France assure le fonctionnement du MSCHoA de Brest, mis en place en appui de l OHQ de cette opération à Rota (ES) depuis son transfert de Northwood (UK). Dans le cadre de la restructuration du C2, l accent est mis sur la montée en puissance progressive de la capacité de planification et de conduite des opération (MPCC) qui a pour vocation de devenir à terme une capacité inédite de planification et de coordination militaire à l échelle de l UE. La France est le principal coordinateur de ce changement qui s inscrit dans une dynamique d autonomie stratégique. Afin de rationaliser et de renforcer la cohérence du processus décisionnel en matière de gestion de crise, une restructuration interne au SEAE a donné naissance à une Direction générale PSDC / gestion de crise, en place depuis le 1er mars Un candidat français est en lice pour le poste de DG PSDC, dont le processus de sélection est en cours. Ces profonds changements invitent ainsi à initier une réflexion sur l avenir de l EMUE, son périmètre d activité et sa place au sein du SEAE. Enfin, dans le domaine capacitaire ont été observées d importantes avancées ces derniers mois. Lors du Conseil européen du 19 novembre 2018, dix-sept projets capacitaires européens de la deuxième vague ont été retenus parmi les trente-trois proposés. La France s est distinguée en s engageant dans douze d entre eux, dont cinq lancés à son initiative. L objectif étant de renforcer de manière significative la coopération au travers de projets opérationnels ou capacitaires. Une troisième vague de projets est en cours de préparation. Celle-ci sera déterminante car de ses résultats dépendra la suite du processus. Les avancées relatives au Fonds européen de défense et au PEDID se poursuivent. Tous ces sujets sont abordés dans ce numéro que je vous invite à découvrir en vous souhaitant une excellente lecture. VAE Eric Chaperon Edito La lettre de la RMD UE a pour but d informer un large public, civil et militaire, sur ses activités et sur les développements de la politique de sécurité et de défense commune. Vous y trouverez ainsi quelques articles de fond sur l émergence des menaces hybrides, les travaux en cours sur le PEDID, l agenda des événements à venir et un focus sur la vie de la RMD UE. Cette lettre vous est destinée. Vous pouvez à tout moment nous contacter pour nous faire part de vos remarques ou de vos suggestions d articles. Vous trouverez une adresse mail de contact dédiée à cet effet en dernière page. La Rédaction Juin L actualité de la PSDC LE CMUE EN FORMAT DES CEMAs Le Comité militaire de l Union européenne s est réuni en format des CEMAs, le 21 mai La coopération OTAN/UE, l état des différentes missions et opérations militaires de la PSDC, le ciel unique européen, les capacités et les instruments financiers étaient à l ordre du jour. S agissant de la coopération entre l OTAN et l UE plusieurs axes de travail ont été évoqués, notamment la mobilité militaire, l importance des exercices conjoints en matière de gestion de crise et la lutte contre les menaces hybrides et les cyberattaques. Le CEMA, le GAR François LECOINTRE, a rappelé l importance de l engagement européen dans l équipement et la formation des forces, notamment en République centrafricaine Le général Hanena OULD SIDI (Mauritanie), commandant de la force conjointe du G5 Sahel a apporté son éclairage sur la situation sécuritaire au Sahel et l importance stratégique du G5 dans la région. Par ailleurs le vice-ministre vietnamien de la Défense est intervenu sur la nécessité d une coopération entre l UE et le Vietnam. Photo des chefs d état-major des armées des pays de l Union européenne lors du CMUE en format des CEMAs du 21 mai L ELECTION DU DGEMUE C est lors du CMUE des CEMAs que les chefs d état-major des armées ont élu le Directeur général de l état-major de l Union européenne (DG EMUE) qui prendra ses fonctions le 28 mai Le VAE Hervé Bléjean a obtenu 16 voix contre 11, l emportant face au candidat suédois. Il prendra ainsi la suite du général finlandais Esa PULK- KINEN nommé en Le VAE Bléjean sera ainsi le deuxième français à prendre la tête de cette structure, après le général Jean-Paul PERRUCHE ( ). Il sera également le premier marin à occuper ce poste. Il convient de noter qu il assurera la direction de la MPCC en supplément de ses fonctions, et ce jusqu à la séparation de ces deux organes dont l échéance doit encore être définie. Dans un communiqué, la ministre de la Défense, Florence Parly, a salué le choix des CEMAs, qui «témoigne à la fois de la confiance accordée par nos partenaires européens et de la reconnaissance de l expertise militaire française», indiquant que le futur DGEMUE «aura de nombreux défis à relever pour consolider les initiatives de l Europe de la Défense, dans les domaines capacitaire et opérationnel». Juin L actualité de la PSDC RETOUR SUR LA CAMPAGNE DU VAE BLEJEAN Au terme d une campagne pour le moins exceptionnelle, le VAE BLEJEAN a été élu ce 21 mai par les chefs d état-major des armées (CEMA) européens au poste de Directeur général de l état-major de l Union européenne (DG EMUE). Débutée en janvier 2019 cette campagne a consisté à présenter sa candidature pour tenter de gagner le vote de chaque CEMA en se rendant dans toutes les capitales de l Union européenne, à l exception de Stockholm, puisque la Suède présentait elle aussi un candidat de grande valeur en la personne de son CEMAT, le général de division ENGELBREKTSON. Au total, ce sont plus de km en avion, train, voiture et même en ferry qui ont été parcourus à travers l UE par le VAE BLE- JEAN. Au cours de ses 34 jours de déplacement, il se sera entretenu avec 26 CEMAs ou leur représentant, plus de 20 directeurs politiques issus des ministères de la défense et des affaires étrangères locaux, ainsi que 19 ambassadeurs de France. Cette campagne hors norme pour un militaire n aurait pu avoir lieu sans le soutien remarquable de nos représentations diplomatiques et missions de défense dans les différents pays visités. Rencontre entre le VAE BLEJEAN et le général polonais POLSKIEGO le 21 mars 2019 Cette forte implication du VAE BLEJEAN lui aura permis d expliquer personnellement son projet en s appuyant sur sa riche expérience opérationnelle mais également sur sa profonde connaissance des processus décisionnels de niveau stratégique. Ayant servi en tant qu officier général aussi bien au sein de l OTAN (il exerce actuellement les fonctions de Deputy Commander du commandement maritime de l Alliance à Northwood) que dans le cadre des opérations de l UE, son profil très complet aura donc permis de conquérir l adhésion des CEMAs européens, qui viennent de lui confier la direction générale de l état-major de l UE à partir du printemps Rencontre entre le VAE BLEJEAN et le CEMA letton, le LTG KALNINS le 20 mars 2019 FOCUS LE ROLE DU DGEMUE Le DGEMUE ou Directeur général de l état-major de l Union européenne est à la tête de l état-major de l UE et dirige également la Capacité de conduite des opérations militaires (MPCC). L EMUE, créé en 2001, et placé sous l autorité du SEAE en 2011 ; il fournit l expertise militaire de l Union européenne, veille et planifie les opérations et travaille en lien avec la HR/VP et le PCMUE. Le DG EMUE assure également un rôle dans la définition des besoins capacitaires et matériels de la PSDC et fait partie, à ce titre, du Secrétariat de la Coopération Structurée Permanente (CSP). Juin L actualité de la PSDC MISSIONS ET OPERATIONS DE LA PSDC point de situation au mois de mai missions et opérations militaires Près de 4500 personnes déployées 10 missions civiles 77,65 millions d euros de budget Athéna, dont 15,4% de contributions françaises Objectifs : maintien de la paix, prévention des conflits, soutien de l Etat de droit, prévention de la piraterie, lutte contre le trafic d êtres humains et application des embargos de l ONU. La France est présente au sein de 5 missions et opérations militaires et dans toutes les missions civiles. EUNAVFOR Med SOPHIA extension sous conditions Le 29 mars 2019, l opération EUNAVFOR Sophia a été reconduite pour six mois à compter du 01/04/2019 sur décision du COPS. Elle s accompagne d un retrait temporaire des moyens navals, dans l attente d un accord global sur la question des débarquements, conforme à la feuille de route du Conseil européen de juin EUNAVFOR ATALANTA mise à l épreuve du nouvel OHQ Le Quartier général de l opération Atalanta (OHQ), basé à Northwood au Royaume-Uni, a récemment été transféré à Rota en Espagne compte tenu du Brexit. La France accueille désormais une partie de cet OHQ, le Centre de sécurité maritime pour la Corne de l Afrique (MSCHoA), basé à Brest. L OHQ de Rota et le MSCHoA de Brest ont apporté une réponse rapide et coordonnée aux actes de piraterie survenus les 19 et 21 avril 2019 où 23 otages yéménites ont pu être libérés. Juin L actualité de la PSDC COOPERATION STRUCTUREE PERMANENTE Le premier rapport d évaluation de la CSP a été présenté par la Haute Représentante, Federica Mogherini, en mars dernier. Ce rapport et les recommandations qui ont suivi ont été adoptés par le Conseil le 14 mai. Par ailleurs, la troisième vague d appel à projets a été publiée le 8 mai. La Coopération Structurée Permanente est une disposition du traité de Lisbonne, lancée en Elle permet aux Etats qui le souhaitent de développer conjointement des capacités de défense, d investir dans des projets communs et de renforcer l état de leur réactivité opérationnelle. L AGENDA DEFENSE DE LA PRESIDENCE FINLANDAISE er JUILLET Cérémonie d ouverture de la présidence finlandaise AOÛT Réunion informelle des ministres de la Défense 9-11 SEPTEMBRE CMUE Away Days à Helsinki SEPTEMBRE Réunion des experts GPM Groupe Athéna Away Days 3-4 OCTOBRE CIVCOM Séminaire industriel FED OCTOBRE Sommet européen 12 NOVEMBRE Réunion des ministres de la Défense DECEMBRE Sommet européen La présidence finlandaise du Conseil de l UE se tiendra du 1er juillet au 31 décembre Elle succède à la Roumanie et précède la Croatie. Dans le domaine de la PSDC, l accent sera mis sur la thématique de l intelligence artificielle. Les travaux autour du Fond européens de la défense, qui sera intégré au prochain cadre financier pluriannuel ( ), se poursuivront. Juin LE DOSSIER PSDC L UE FACE AUX MENACES HYBRIDES L UE FACE AUX MENACES HYBRIDES En avril 2016, la Commission européenne et la Haute Représentante ont adopté un cadre commun en matière de lutte contre les menaces hybrides, reconnaissant que la responsabilité de la lutte contre ces menaces incombe avant tout aux États mais définissant certaines mesures prises à l échelle de l Union européenne. Une cellule de fusion contre les menaces hybrides a été mise en place au sein du EU Intelligence and Situation Centre du Service européen pour l action extérieure. Elle rassemble huit analystes pouvant, au besoin, recevoir le renfort de trente personnes supplémentaires, civiles et militaires. Cette cellule agit dans trois domaines : elle assure une veille permanente en source ouverte et grâce aux remontées des États membres ; elle conseille les autorités des institutions de l UE dans le cadre du processus décisonnel ; enfin, elle assure l alerte en cas de crise. En complément, il s agit d une structure qui agit comme interface avec l OTAN dans le domaine hybride. Toutefois, il faut noter que l échange d informations classifiées ne bénéficie pas encore d un système commun, assurant une transmission de bout en bout, ce qui limite les possibilités de coordination. Définir la nature et les périmètres des menaces hybrides n est pas un exercice facile. Les campagnes hybrides sont en effet multidimensionnelles, combinant des tactiques et outils conventionnels ou non-conventionnels employés par des acteurs étatiques ou non, dont l identification est compliquée. Elles portent sur un spectre d activités très large. L Union européenne voit la Russie comme l une des principales sources de menaces. Les activités hybrides russes utiliseraient des modes d action allant de l ingérence dans les processus électoraux aux cyberattaques en passant par les pressions économiques - en particulier sur le plan énergétique, l espionnage et la désinformation. L essentiel de ces activités serait conduit à l étranger par le biais des services de renseignement en service au sein du réseau consulaire russe. La lutte contre les menaces hybrides est en première instance de la responsabilité des États. Cependant, face à la transversalité et à la multi-dimensionnalité des menaces, leurs actions peuvent être efficacement renforcées en développant des coopérations pour mieux apprécier les situations et mieux identifier les menaces, et ainsi augmenter la résilience des États : c est là le rôle de l OTAN et l UE. Si les outils de l OTAN répondent principalement à une logique de protection des outils de défense à caractère militaire, l UE offre un cadre plus complet. Par ailleurs, trois Stratcom Task force suivent, analysent et répondent aux informations manipulées (fake news) diffusées à l encontre de l Union dans son voisinage. De plus, la Commission, le Parlement et le Conseil ont présenté le 5 décembre dernier un «plan d action contre la désinformation», notamment en vue des élections européennes de mai Parmi les points saillants de ce plan d action, on peut retenir le renforcement des personnels de l Hybrid Fusion Cell, la mise en place d un système d alerte rapide pour signaler en temps réel les campagnes de désinformation ainsi qu une plus forte mobilisation du secteur privé. Ainsi, il existe un besoin croissant de coopération entre l UE et l OTAN. La déclaration commune UE-OTAN de Varsovie signée en juillet 2016 listait 42 propositions, renforcées en 2017 et dont plus d un tiers concernent directement les menaces hybrides. En octobre 2017, un Centre d excellence pour les menaces hybrides a été inauguré à Helsinki. Outre ses fonctions d analyse, le centre est aussi en charge d encourager le dialogue stratégique entre les vingt États participants, l UE et l OTAN. Cette coopération doit aussi être renforcée par la tenue d exercices conjoints. Il s agissait d ailleurs de l un des objectifs de l exercice PACE 18. Concernant la PSDC militaire, le CMUE réfléchit actuellement à un concept relatif à la réponse militaire aux menaces hybrides dans le cadre des opérations. Maxime INGLEBERT Juin LE DOSSIER PSDC LE CYBER, UN OUTIL GEOSTRATEGIQUE Dans la lutte contre les menaces hybrides, la cyber sécurité occupe une place centrale. Il n est donc pas étonnant que l Union européenne se soit à son tour saisie du sujet. Ainsi que le mentionnait la Ministre des armées lors du Forum international de la cyber sécurité qui s est tenu à Lille le 22 janvier 2019, «il faut aussi plus de coopérations, de partenariats, de convergences avec nos alliés européens ( ). Nous devons créer des liens entre le ministère des Armées et nos industriels de défense, entre le ministère et les PME, œuvrer pour une Europe de la cyberdéfense». Détaillant cette coopération, le Conseil approuvait le 19 décembre 2018 une mise à jour du cadre d action de l UE en matière de cyberdéfense, identifiant les domaines d action dans lesquels les États membres, les institutions et les agences spécialisées doivent concentrer leurs efforts. Le premier enjeu à l échelle européenne est le renforcement de la résilience des États membres. Des efforts de coopération et de convergence sont attendus, dans le sillage des instruments capacitaires développés par l Agence européenne de défense. Ainsi, le Capability Defense Plan 2018, référence pour toutes les initiatives lancées en matière de défense à l échelle de l UE, tant pour l évaluation des projets de la coopération structurée permanente (CSP) que pour le volet capacitaire du Fonds européen de défense, liste les opérations de cyberdéfense parmi ses priorités. Le Fonds européen de défense (FED) doit permettre le développement de projets communs dans ce domaine. Par ailleurs, la liste des projets de la coopération CSP, portée à 34 en novembre dernier, compren
Related Search
Advertisements
Related Docs
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks