of 13

Services d'intégration socioprofessionnelle

0 views
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Share
Description
Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP Activités non traditionnelles Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP
Transcript
Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP Activités non traditionnelles Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP Activités non traditionnelles Formation professionnelle et technique et formation continue Direction de la formation générale des adultes Gouvernement du Québec Ministère de l'éducation, ISBN Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES 1 Présentation Conséquences des orientations du programme d'études sur l'évaluation sommative Contenu Notions Habiletés Tableau des pondérations Justification des contenus et de leur pondération Comportements observables Spécifications de l'épreuve Type d'épreuve Contexte de partenariat Type de résultat Références bibliographiques... 8 ISP Activités non traditionnelles 1 PROGRAMME : VOLET : Services d'intégration socioprofessionnelle Environnement sociopoliticoéconomique (réactif) COURS : ISP Activités non traditionnelles 1 PRÉSENTATION La présente définition du domaine d examen a été rédigée aux fins d une évaluation sommative fidèle et valide. Elle sert à décrire et à organiser les éléments essentiels et représentatifs du programme Services d intégration socioprofessionnelle et, plus particulièrement, du cours ISP Activités non traditionnelles. Elle tient compte du guide d organisation du programme, se fonde sur celui-ci, mais ne peut, en aucun cas, le remplacer. Elle tient compte également de la diversité des organisations locales et de la mise en place de projets locaux tout en assurant la correspondance entre le programme, les épreuves nécessaires à l évaluation sommative et leur administration. Elle se veut un outil indispensable assurant l adéquation entre la planification de l enseignement et celle de l évaluation sommative. Le but de la définition du domaine d examen est de préparer des épreuves valides d une version à une autre, d une année à une autre ou encore d un organisme scolaire à un autre en tenant compte du partage des responsabilités entre le ministère de l Éducation et les organismes scolaires. ISP Activités non traditionnelles 2 2 CONSÉQUENCES DES ORIENTATIONS DU PROGRAMME D'ÉTUDES SUR L'ÉVALUATION SOMMATIVE Orientations 1. «L'intégration socioprofessionnelle : une démarche qui engage toutes les dimensions de la personne*» tant physique, intellectuelle, émotionnelle que spirituelle et sociale, une démarche qui tient compte de la personnalité, de la réalité «transpersonnelle» ainsi que de la globalité de l'adulte. 2. «L'intégration socioprofessionnelle : une démarche qui permet d'enseigner à apprendre à apprendre*», notamment à connaître son style d'apprentissage, à exploiter son potentiel intellectuel, à favoriser son développement personnel et social, son insertion professionnelle, à interagir avec son environnement et à élargir sa vision du monde. 3. «L'intégration socioprofessionnelle : une démarche qui facilite la connaissance et l'utilisation de l'environnement sociopoliticoéconomique*», soit la valorisation et l'exploitation de réseaux interrelationnels et de l'environnement. 4. «L'intégration socioprofessionnelle : une démarche continue et permanente*» dans le contexte d'un marché du travail où l'être humain est en constante évolution. Conséquences 1. Dans la présente définition du domaine d examen, on ne tiendra compte que des habiletés du domaine cognitif et on laissera les habiletés du domaine socioaffectif au soin de l évaluation formative. 2. L'évaluation permet de vérifier la compétence de l'adulte lorsque vient le moment de faire preuve de sens critique, de généralisation, de recherche de sens par rapport à ses expériences et à ses apprentissages, de sa capacité à résoudre des problèmes et à intégrer de nouvelles données. 3. L'évaluation permet de vérifier, au terme du cours, dans quelle mesure l'adulte maîtrise les connaissances relatives à son environnement et utilise les ressources afin d'évaluer ses capacités à les exploiter. 4. En tenant compte de l organisation pédagogique locale, l évaluation permet de vérifier le degré d adéquation entre, d une part, les capacités de l adulte à reproduire et à transférer de manière autonome ses apprentissages et, d autre part, son choix de formation dans le cadre d un processus d intégration à l emploi en fonction de ses goûts, de ses capacités et de ses besoins de formation continue. * QUÉBEC, MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DIRECTION DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES. Programme Services d intégration socioprofessionnelle, juin 1997, p. 1-3. ISP Activités non traditionnelles 3 3 CONTENU 3.1 Notions Activités dites non traditionnelles résistances personnelles et conditionnements limitatifs qui influent sur soi à l égard des activités non traditionnelles; raisons avantageuses d envisager une carrière non traditionnelle; secteurs d activité jugés non traditionnels qui suscitent un intérêt personnel; moyens de s informer davantage sur les exigences et les conditions d emploi liées à ces secteurs d activité. 3.2 Habiletés Comprendre Capacité à déterminer des résistances personnelles et des conditionnements limitatifs qui influent sur soi à l égard des activités non traditionnelles, et à expliquer pourquoi il les considère ainsi. Capacité à distinguer des raisons avantageuses d envisager une carrière non traditionnelle, et à expliquer pourquoi il les considère ainsi. Capacité à déterminer des secteurs d activité jugés non traditionnels qui suscitent un intérêt personnel, et à donner des raisons justifiant ses choix. Capacité à déterminer des moyens de s informer davantage sur les exigences et les conditions d emploi liées à ces secteurs d activité, et à donner des raisons justifiant ses choix. ISP Activités non traditionnelles 4 4 TABLEAU DES PONDÉRATIONS Notions Activités dites non traditionnelles Habiletés 100 % Comprendre 100 % - résistances personnelles et conditionnements limitatifs à l égard des activités non traditionnelles - raisons avantageuses d envisager une carrière non traditionnelle - secteurs d activité non traditionnels qui suscitent un intérêt personnel - moyens de s informer davantage sur les exigences et les conditions d emploi liées à ces secteurs d activité (1) 100 % ISP Activités non traditionnelles 5 5 JUSTIFICATION DES CONTENUS ET DE LEUR PONDÉRATION L «intention poursuivie» proposée dans le cours ISP comporte, comme on l a vu, des notions et des habiletés qui se prêtent à une pondération. Cette dernière tient compte de la complexité des notions et des habiletés retenues. Les notions et les habiletés qui ont été retenues pour l évaluation sommative sont sélectionnées parmi celles reconnues comme étant essentielles à l atteinte de l intention poursuivie dans le cours, soit «acquérir la compétence nécessaire pour se situer au regard des activités dites non traditionnelles». Le choix de ces notions et habiletés ainsi que leur importance relative découlent également des précisions et des critères de participation énoncés dans le cours. En ce sens, l élève est amené à comprendre les activités dites non traditionnelles. L accent est mis sur la capacité de l élève à : Contenus - Déterminer des résistances personnelles et des conditionnements limitatifs qui influent sur soi à l égard des activités non traditionnelles, et expliquer pourquoi il les considère ainsi. Justification des contenus En raison : - de l exercice du sens critique. - Distinguer des raisons avantageuses d envisager une carrière non traditionnelle, et expliquer pourquoi il les considère ainsi. - Déterminer des secteurs d activité jugés non traditionnels qui suscitent un intérêt personnel, et donner des raisons justifiant ses choix. - Déterminer des moyens de s informer davantage sur les exigences et les conditions d emploi liées à ces secteurs d activité, et donner des raisons justifiant ses choix. En raison : - du potentiel d intégration de nouvelles données; - du potentiel de recherche de sens par rapport à ses apprentissages. En raison : - du potentiel de connaissance et d utilisation des ressources de son environnement. Voici, en résumé, la pondération de ces notions et habiletés. Notions Habiletés Activités dites non traditionnelles 100 % Comprendre 100 % ISP Activités non traditionnelles 6 6 COMPORTEMENTS OBSERVABLES Importance des items Numérotation de la case (dimension) du tableau de pondération 1) 24 % En se reportant aux activités réalisées et aux informations recueillies durant le cours, déterminer : deux résistances personnelles ou conditionnements limitatifs qui influent sur lui à l égard des activités non traditionnelles (6 % par résistance ou conditionnement). Pour chacune des résistances personnelles ou des conditionnements limitatifs retenus, expliquer pourquoi il les considère ainsi (6 % par explication). Critères : pertinence des résistances personnelles et des conditionnements limitatifs retenus; cohérence des explications fournies. 24 % En se reportant aux activités réalisées et aux informations recueillies durant le cours, distinguer : trois raisons avantageuses d envisager une carrière non traditionnelle (3 % par raison). Pour chacune des raisons avantageuses retenues, expliquer pourquoi il la considère ainsi (5 % par explication). Critères : pertinence des raisons avantageuses retenues; cohérence des raisons avantageuses fournies. 28 % En se reportant aux activités réalisées et aux informations recueillies durant le cours, déterminer : deux secteurs d activité non traditionnels qui suscitent un intérêt personnel (2 % par secteur d activité). Pour chacun des secteurs d activité jugés non traditionnels retenus, donner deux raisons justifiant son choix (6 % par raison). Critères : pertinence des secteurs d activité retenus; cohérence des raisons fournies. 24 % En se reportant aux activités réalisées et aux informations recueillies durant le cours, déterminer : trois moyens de s informer davantage sur les exigences et les conditions d emploi liées aux secteurs d activité jugés non traditionnels (4 % par moyen). Pour chacun des moyens retenus, donner une raison justifiant son choix (4 % par raison). Critères : pertinence des moyens retenus; cohérence des raisons fournies. ISP Activités non traditionnelles 7 7 SPÉCIFICATIONS DE L ÉPREUVE 7.1 Type d épreuve L épreuve préparée à partir de cette définition du domaine d examen est une épreuve écrite ou orale. Elle ne doit pas excéder 60 minutes. Elle se déroule à la fin du cours. L utilisation des notes de cours et de l information recueillie est permise. On peut considérer qu il est parfois possible de construire plus d un item par comportement observable et que, dans ce cas, les points attribués peuvent être répartis d'un item à l autre, à condition qu on respecte l importance relative du comportement observable. 7.2 Contexte de partenariat Il est possible de faire appel à des partenaires internes et externes pour réaliser l évaluation sommative. 7.3 Type de résultat Le résultat obtenu peut être exprimé par les termes «succès» ou «échec» ou encore par une note. La note de passage est fixée à 60 % pour l ensemble de l épreuve. La transmission des résultats doit s effectuer selon les règles énoncées dans le Guide de gestion de la sanction des études pour la formation générale des adultes et pour la formation professionnelle. ISP Activités non traditionnelles 8 8 RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES D'HAINAULT, L. Des fins aux objectifs de l'éducation, Bruxelles, Éditions Labor, 1988, 492 p. DE LANDSHEERE, V. et G. DE LANDSHEERE. Définir les objectifs de l'éducation, Paris, P.U.F., 1976, 293 p. LAVALLÉE, M. Taxonomie des objectifs pédagogiques, Montréal, Éducation Nouvelle, 1969, tome 1, 232 p. LAVALLÉE, M. Taxonomie des objectifs pédagogiques, Montréal, Éducation Nouvelle, 1969, tome 2, 231 p. LEGENDRE, R. Dictionnaire actuel de l'éducation, Montréal, Guérin, 1993, 1500 p. MORISSETTE, D. et M. GINGRAS. Enseigner des attitudes, planifier, intervenir, évaluer, Québec, Les Presses de L'Université Laval, 1989, p. 86, 88, 91, 122, 155, 156, 165 et 166. QUÉBEC, MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION. Guide d'élaboration d'instruments de mesure, fascicules, Québec, gouvernement du Québec, QUÉBEC, MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION, DIRECTION DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES. Programme Services d'intégration socioprofessionnelle, Québec, gouvernement du Québec, juin 1997, 263 p. QUÉBEC, MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION, DIRECTION GÉNÉRALE DE L'ÉDUCATION DES ADULTES. Guide d'élaboration des instruments d'évaluation sommative à l'éducation des adultes, 2 e version, Québec, gouvernement du Québec, février 1988, 142 p. DDE
Related Search
Advertisements
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks