of 18

Une réussite d équipe au service de la qualité de l enseignement et de la relève professorale

0 views
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Share
Description
Les microprogrammes de 2 e cycle et de 3 e cycle en pédagogie des sciences de la santé : Une réussite d équipe au service de la qualité de l enseignement et de la relève professorale à la Faculté de Médecine
Transcript
Les microprogrammes de 2 e cycle et de 3 e cycle en pédagogie des sciences de la santé : Une réussite d équipe au service de la qualité de l enseignement et de la relève professorale à la Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé Dossier soumis dans le cadre de la 7 e édition ( ) du concours Prix institutionnel Grande distinction en enseignement universitaire Présenté par le Professeur Pierre Cossette Doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l Université de Sherbrooke 21 octobre 2016 Table des matières 1. Introduction La naissance des microprogrammes Du projet à la mise en œuvre Un programme innovant Une structure répondant aux besoins Une approche de formation innovatrice Du microprogramme de 2 e cycle au microprogramme de 3 e cycle : un continuum Soutenir la pérennité Assurer la qualité Un encadrement soutenu L évaluation pour soutenir une mise à jour continue Évaluations, témoignages et retombées Évaluation des enseignements (résultats) Témoignages : ce que nous disent les apprenants et les apprenantes Retombées pour les apprenants et les apprenantes Retombées facultaires et institutionnelles Conclusion Annexe 1 : Thèmes traités et méthodes pédagogiques utilisées dans les microprogrammes Annexe 2 : Présentation de l équipe des microprogrammes Annexe 3 : Synthèse des rapports d évaluation des enseignements Annexe 4 : Témoignages des apprenants et des apprenantes Annexe 5 : Lettres d appréciation des collègues Annexe 6 : Lettres de personnes responsables de programme Liste des abréviations CP : Conseillère pédagogique CPSS : Centre de pédagogie des sciences de la santé FMSS : Faculté de médecine et des sciences de la santé MD : Médecin ou Médecine M2PSS : Microprogramme de 2e cycle en pédagogie des sciences de la santé M3PSS : Microprogramme de 3e cycle en pédagogie des sciences de la santé PIER : Planification, intervention, évaluation, réflexion TIC Technologies de l information et des communications 1 1. Introduction 1.1. La naissance des microprogrammes La Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) a développé, au fil des années, une culture de formation pédagogique continue qui est maintenant solidement implantée. Par le biais du Centre de pédagogie des sciences de la santé (CPSS), la FMSS disposait d un noyau de professeurs et professeures détenant une formation pédagogique avancée (de 2 e et 3 e cycle), prodiguant de la formation et offrant un service de conseil pédagogique pour soutenir la population professorale facultaire. Or, il devenait évident, dès le début des années 2000, qu il serait nécessaire d augmenter le nombre de personnes professeures disposant de cette expertise pédagogique, afin de répondre à la demande grandissante et de remplacer les départs à la retraite. Pour ce faire, les formations pédagogiques ponctuelles de courte durée offertes annuellement à la population professorale par le CPSS ne sauraient suffire. Comme l indique l étude de Weurlander et Stenfors Hayes (2008) 1, les formations pédagogiques créditées contribueraient davantage à modifier l approche et les pratiques enseignantes que les formations informelles et de courtes durées. Mandaté par le Doyen de la FMSS et prenant appui sur les orientations stratégiques facultaires en matière de qualité de l enseignement (encadré 1), le CPSS a donc créé une équipe constituée de membres du corps professoral et de conseillères pédagogiques, chargée de développer une formation créditée en pédagogie des sciences de la santé, qui mettait l accent sur l engagement du corps professoral dans une réflexion sur son enseignement. À l issue d un travail important, les microprogrammes de 2 e et de 3 e cycle en pédagogie des sciences de la santé (respectivement M2PSS et M3PSS) voient finalement le jour à l automne Ils ont comme principal objectif de répondre aux besoins spécifiques des professeurs et professeures des différentes disciplines des sciences de la santé, d ici ou d ailleurs, qui souhaitent entreprendre une démarche formelle de développement de leurs compétences pédagogiques en sciences de la santé. Pour la FMSS, cela signifie la mise en place d une formation en contexte interdisciplinaire (médecine, sciences infirmières, réadaptation, etc.) permettant de créer des habitudes de collaboration, dans le but de former une relève enseignante ayant une base solide en pédagogie et qui partage un vocabulaire commun. La FMSS jetait ainsi les bases d une communauté de pratique pédagogique facultaire. Encadré 1 : Extrait du règlement facultaire de la FMSS sur la promotion de la qualité de l enseignement 2 VOLET 3 : La formation pédagogique des personnes qui enseignent ou qui participent à la formation.. De façon générale La Faculté met à jour périodiquement son cadre de référence pédagogique et améliore constamment ses programmes de formation en implantant des méthodes pédagogiques assurant le développement des compétences visées par ces programmes. La connaissance des fondements des programmes ainsi que le développement et la mise à jour des compétences pédagogiques des enseignants qui interviennent dans ces programmes sont des instruments indispensables au maintien de la qualité de l enseignement. [ ] De plus, conformément aux valeurs pédagogiques de la Faculté, les professeures et professeurs sont incités à s engager dans une démarche structurée de professionnalisation et de formation pédagogique, incluant notamment une démarche réflexive en regard de leur enseignement. Ceci peut se faire sur une base individuelle, avec le soutien du service conseil du CPSS ou en suivant les activités des microprogrammes en pédagogie des sciences de la santé. 1 Weurlander, M. et Stenfors Hayes, T. (2008). Developing medical teachers thinking and practice: Impact of a staff development course. Higher education Research & Development, 27(2), FMSS (2009; révisé 2010). Promotion de la qualité de l enseignement. Règlement de la Faculté de médecine et des sciences de la santé. Sherbrooke : FMSS. Document accessible à l adresse Reglement facultaire promotion qualite enseignement.pdf . 2 1.2. Du projet à la mise en œuvre Dans leur conception, les microprogrammes ont été développés comme un tout, dans une approche programme. Les contenus pédagogiques, les méthodes d enseignement et les modes d évaluation sont étroitement liés dans un même programme, mais également d un programme à l autre (du M2PSS au M3PSS). Dans le cadre du M2PSS, les apprenantes et apprenants 3 sont invités à suivre un parcours dans lequel les contenus sont étalés de manière longitudinale, ce qui leur permet d acquérir les ressources indispensables au domaine de l'enseignement en sciences de la santé et de développer parallèlement une capacité à les utiliser en contexte réel de pratique professionnelle. Quant au M3PSS, il s adresse plus particulièrement aux professeurs et professeures qui souhaitent accomplir des fonctions de développement académique et de gestion, voire de recherche en pédagogie des sciences de la santé. En ce sens, les apprentissages de base effectués dans le M2PSS sont réinvestis et approfondis au M3PSS dans une perspective de développement de l expertise d analyse de pratiques pédagogiques (enseignement et évaluation) et d apprentissage d une démarche structurée de conception de projet d innovation pédagogique. L adoption d une approche programme demande un arrimage et une coordination constante de manière à assurer une continuité et une cohérence à la fois dans les contenus et dans les méthodes pédagogiques. Cet arrimage est assuré de trois façons : 1. un professeur responsable pour chacun des cours assure une présence longitudinale dans la préparation des séances d enseignement et la dispensation des cours afin d assurer la cohérence pédagogique; 2. une conseillère pédagogique attitrée à chaque microprogramme travaille de concert avec le professeur responsable de manière à assurer la coordination de même que le suivi et la mise à jour de l enseignement; 3. des rencontres périodiques du comité de programme, composé des professeurs responsables des cours, des conseillères pédagogiques des deux microprogrammes et des personnes représentantes étudiantes, permettent d effectuer des ajustements et de prendre des décisions communes, de manière à adopter des pratiques cohérentes et à enrichir les contenus au moment jugé approprié dans l un et l autre des programmes, tout en évitant les redondances inutiles. Les méthodes pédagogiques utilisées dans le cadre des microprogrammes visent à rendre les apprenantes et apprenants actifs dans leurs apprentissages (présentations interactives, études de cas, expérimentations, activités réflexives, etc.). Elles requièrent un encadrement étroit de la part de la personne enseignante et sont réalisables dans un ratio d une personne enseignante pour dix à quinze apprenants et apprenantes pour le M2PSS et une pour cinq pour le M3PSS. Au delà des nombreux avantages que présente ce ratio professeurs/apprenants pour l encadrement et l apprentissage, cette façon de faire rend possible la mise en œuvre de méthodes pédagogiques actives et variées (annexe 1), pouvant nécessiter jusqu à quatre animateurs et animatrices à la fois. Il a ainsi été choisi de disposer de l équivalent de deux personnes enseignantes en moyenne pour dispenser les cours. Le professeur responsable assure une présence continue et longitudinale. Il est appuyé par un ou plusieurs membres du corps professoral de la Faculté (selon les thèmes abordés), sélectionnés pour leur expertise pédagogique sur des thèmes spécifiques. Un soin particulier est également apporté à ce que les personnes expertes soient recrutées parmi les différentes professions de la santé, de manière à favoriser l engagement des apprenants et apprenantes, quelle que soit leur discipline d appartenance. L équipe des microprogrammes est présentée à l annexe 2. 3 Dans la cadre des microprogrammes, les termes «apprenants et apprenantes» renvoient à des personnes professionnelles en sciences de la santé et membres du corps professoral de la FMSS, ainsi qu à des personnes professionnelles en sciences de la santé ayant une tâche d enseignement dans des milieux externes (ex. : CLSC, CSSS, autres universités, etc.). 3 2. Un programme innovant 2.1. Une structure répondant aux besoins Un des premiers défis de l équipe des microprogrammes était d adapter la formation à une clientèle composée essentiellement de professionnels et professionnelles de la santé en exercice, combinant à la fois une pratique clinique ou professionnelle et une tâche d enseignement. Dans de telles conditions, la complexité de gestion des horaires faisait en sorte que la formule traditionnelle de trois heures de cours par semaine sur 15 semaines ne pouvait convenir. Afin de répondre à cette contrainte, les microprogrammes ont été structurés selon une formule adaptée concentrant la présence en classe sur 3 fois 2 jours (jeudis et vendredis), chaque journée comprenant 7h30 de cours (encadré 2). Cette façon de faire permet aux apprenants et apprenantes de mieux gérer leur absence en milieu de travail, en facilitant les possibilités de remplacements. De plus, cette structure leur permet de gérer leur temps de travail entre les cours. En effet, comme les sessions de cours sont séparées le plus souvent de plus d un mois, les apprenants et apprenantes peuvent répartir les lectures et travaux à faire selon les disponibilités de leur horaire, ce qui leur donne une certaine flexibilité. Encadré 2 : Structure des microprogrammes Une approche de formation innovatrice Les microprogrammes proposent également une approche de formation professorale innovatrice reposant sur l appropriation par une pédagogie active et interactive. Les activités y sont davantage centrées sur la relation entre la pratique enseignante et la réflexion sur l enseignement plutôt que sur le plan traditionnel des connaissances théoriques et des techniques d enseignement, avec comme ligne directrice le processus pédagogique de planification, intervention, évaluation, réflexion (PIER) (encadré 3). Pour le M2PSS, deux modes de fonctionnement sont utilisés : un mode de fonctionnement traditionnel, où les apprenantes et apprenants complètent leurs apprentissages par des lectures et travaux après l enseignement en présentiel, et un mode de fonctionnement en classe inversée, où ils doivent plutôt effectuer des travaux d appropriation avant les moments de présence, le temps en classe étant consacré à l approfondissement et à des activités d intégration. Dans le cadre du M3PSS, les méthodes pédagogiques retenues permettent de s appuyer sur les connaissances antérieures (provenant entre autres du M2PSS) et les expériences des 4 Lisée, V. Houde, S. et Clavet, D. (2015). Pour renouveler la communauté de leaders pédagogiques en sciences de la santé : un programme de formation professorale prometteur. Affiche présentée dans le cadre de la Conférence canadienne sur l éducation médicale (CCME), Vancouver, 25 au 28 avril. 4 apprenantes et des apprenants de manière à favoriser une co construction des savoirs, se rapprochant ainsi de la communauté de pratique pédagogique. Ces méthodes pédagogiques s inspirent fortement de la formule des séminaires 5 (Dojeiji & Cooke, 2011) 6 et des groupes d analyse de pratiques 7 (Lagadec, 2009) 8. Elles permettent d assurer un apprentissage collaboratif en équipe multidisciplinaire. Elles permettent aussi aux apprenants et apprenantes d apprendre et de s enrichir mutuellement par des discussions et des échanges autour de situations pédagogiques qui constituent un défi dans leur pratique d enseignement ou d évaluation. Les apprenantes et apprenants sont ainsi amenés à développer une posture réflexive sur ce qui se fait en pédagogie des sciences de la santé dans une perspective critique, formative et interactive au regard de leur propre pratique et de celles de leurs collègues. Encadré 3 : Processus PIER Dans l un et l autre des microprogrammes, l accent est mis sur l expérimentation de différentes méthodes pédagogiques simultanément avec l enseignement de leurs principes de base et de leurs conditions de mise en œuvre. Les personnes enseignantes et les contextes d enseignement apprentissage mis en place servent ainsi d exemples ou de modèle de rôle. De plus, un grand soin est porté au décodage des méthodes vécues en classe, afin d en appréhender le potentiel pédagogique. Les sessions d enseignement apprentissage sont hautement interactives : les apprenantes et les apprenants sont appelés à interagir en dyade, en équipe, en grand groupe et même via un forum électronique, de manière à partager leurs réflexions, confronter leurs points de vue et consolider leurs apprentissages. Afin d adapter la formation encore davantage à la réalité actuelle, les apprenants et apprenantes bénéficient également d un enseignement et d une utilisation longitudinale des technologies de l information et des communications (TIC), de manière à faire progresser leur compréhension du potentiel d une utilisation judicieuse des TIC dans l enseignement, ainsi que leur niveau d aisance et leur sentiment de compétence à les utiliser concrètement. 5 Les séminaires constituent des séances en petits groupes animées par un expert formateur ou apprenant qui suscitent une participation active de la part des apprenants et apprenantes et favorisent une meilleure compréhension de contenu (Dojeiji & Cooke, 2011). 6 Dojeiji, S. & Cooke, L.J. (2011). Le noyau : un aperçu des méthodes pédagogiques dans l enseignement clinique. In J. Sherbino et Jason R. Frank (réd.). Conception des programmes d études : Un guide CanMEDS pour les professions de la santé (p.43 54). Ottawa : Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. 7 La démarche d analyse de pratiques «permet une appropriation de savoirs théoriques qui, parce qu ils sont convoqués en lien avec des situations vécues, vont être durablement intégrés» (Lagadec, 2009, p. 19). 8 Lagadec, A. M. (2009). Professionnalisation des cadres de santé et analyse de pratiques. Soins cadres, 70, Enfin, ces microprogrammes innovent sur le plan de l évaluation. De fait, chaque outil d évaluation des apprentissages et de l enseignement est également utilisé comme outil d apprentissage. Ces outils sont variés tant dans leur format que dans les aspects évalués, de manière à constituer une banque de ressources et d exemples pour les apprenants et apprenantes. Ces outils sont analysés dans le cadre de séquences d enseignement apprentissage, tant sur le plan de leurs caractéristiques que sur celui de leur potentiel pédagogique Du microprogramme de 2 e cycle au microprogramme de 3 e cycle : un continuum Pour se conformer à la perspective d approche programme adoptée lors de la création des microprogrammes, l équipe programme a choisi d intégrer des activités planifiées de manière longitudinale, pouvant être étalées sur les deux microprogrammes (encadré 4). Ainsi, au delà de l intégration des TIC (traitée au point précédent), une attention particulière a été portée aux liens explicites entre les notions et concepts pédagogiques traités dans le cadre du M2PSS et ceux traités dans le M3PSS. De même, tant pour le 2 e cycle que pour le 3 e cycle, les travaux sont intégrateurs, sont étroitement liés à leur pratique et reposent sur le processus PIER. Par exemple, dans le cadre du M2PSS, les apprenants et apprenantes doivent planifier une séance d enseignement en intégrant l ensemble des apprentissages effectués (MPS 710) et la mettre en œuvre dans leur milieu, pour ensuite faire une réflexion approfondie de leur prestation d enseignement et proposer des améliorations pour une prestation ultérieure (MPS 712). Ce travail de planification, d expérimentation et de réflexion peut être réinvesti dans le cadre du M3PSS, en servant de base expérientielle pour le projet qu ils devront développer. En effet, dans le cadre de ce microprogramme, les apprenants et apprenantes doivent se pencher sur une problématique pédagogique vécue dans leur milieu, de manière à en faire une analyse approfondie (MPS 910 et 912), pour ensuite concevoir une innovation pédagogique et développer un protocole pour sa mise en place et son évaluation (MPS 914), de manière à répondre aux besoins soulevés par la problématique de départ. Encadré 4 : La continuité entre le M2PSS et le M3PSS 6 Ainsi, les travaux effectués par les apprenants et apprenantes dans le cadre des différents cours les amènent à intégrer progressivement une démarche structurée de type scholarship en enseignement (Lacasse, 2014) 9, laquelle nécessite une approche rigoureuse qui répond à certains critères de qualité. Ces travaux permettent donc un réinvestissement quasi immédiat, favorisant ainsi une meilleure intégration des apprentissages et facilitant leur transfert effectif dans la pratique Soutenir la pérennité Dès sa mise en place, le M2PSS a connu un grand succès. Les premières cohortes étaient composées de personnes professionnelles de la santé déjà grandement impliquées sur le plan pédagogique dans la Faculté et d autres pressenties pour occuper des tâches spécifiques sur le plan académique (cf. annexe 3 description des cohortes). Aujourd hui, les microprogrammes sont fortement suggérés aux membres du corps professoral nouvellement engagés à la Faculté et bénéficient d une publicité importante basée sur le «bouche à oreille». Il est rapidement apparu que le M2PSS n avait plus besoin de publicité pour recruter sa clientèle: pour les trois dernières années, le M2PSS affichait complet avec liste d attente. D ailleurs, pour l année , plus de la moitié des places sont déjà réservées (intention de participation). De plus, sa clientèle de départ s est enrichie d apprenants et d apprenantes en fin de formation (résidence MD) qui souhaitent entreprendre une carrière intégrant une tâche pédagogique (cf. annexe 3 description des cohortes). Sa popularité dépasse désormais les murs de la Faculté puisque les microprogrammes accueillent ma
Related Search
Advertisements
Related Docs
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks