of 3

L'homme préhistorique MNHN-HA-24843 de Veyrier-sous-Salève

16 views
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Share
Description
Les vestiges de Veyrier-sous-Salève gardent le souvenir des hommes préhistoriques de Haute-Savoie lors de l'établissement du milieu tempéré après les ères glaciaires vers 13 000 av. J.-C. Conservés au Muséum National d'Histoire Naturelle de
Tags
Transcript
  L’homme préhistorique MNHN -HA-24843 de Veyrier-sous-Salève Pierre-François PUECH, H.D.R., Institut de Paléontologie Humaine  pfpuech@yahoo.fr  ; Bernard PUECH, Dr. en Médecine, Exploration de la Vision et Neuro-ophtalmologie Hôpital Roger Salengro, Lille. Une histoire se dégage parfois des inhumations historiques. Qui se serait attendu à ce que  Narcissa embrase les nuits des poètes [1] ou que l’on autopsie les os du crâne de Mozart deux cent ans après sa mort [2]? Ceci parce que le corps de Mozart a été mis dans une fosse collective, donc forcément réouverte, alors que Narcissa a été furtivement enterrée dans un  jardin par Edward Young. Dans le cas de Mozart, le choix de la tombe vient de ce qu’il était franc-maçon, et pour Narcissa le corps fut déposé hors du cimetière de Montpellier parce qu’elle était protestante.  Dans ces deux cas la question de la recomposition du sujet perdu a été résolue; grâce aux découvertes nous obtenons des certitudes nouvelles. Il en est parfois de même lorsque l’on déchiffre certaines sépultures plus anciennes. C’est la raison pour laquelle nous avons souhaité pousser les analyses des vestiges de Veyrier-sous-Salève qui gardent le souvenir des hommes préhistoriques de Haute-Sav oie lors de l’établissement du milieu tempéré après les ères glaciaires. Conservés au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris, les restes osseux de s deux sujets MNHN-HA-24843 proviennent de la montagne du Salève qui domine le bassin Genevois, l’Arve et le lac Léman. Les abris des blocs calcaires écroulés de cette montagne ont servi de terrain d’exercice au jeune Jean -Jacques Rousseau et à Horace Benedict de Saussure lors de ses vingt années d’entraînement pour l’ascension du Mont Blanc en 1787. C’est au ssi au Salève que l’on a fait les premières recherches préhistoriques à propos des groupes humains du Magdalénien [3]. Dans un abri sous roche près de Veyrier, François Mayor  a découvert en 1833  un sol jonché d’os préhistoriques brisés dont u n fragment de bois de renne  percé orné de motifs géométriques et du profil d'une loutre . Il s’agissait  de la première découverte d’une œuvre d’art paléolithique. Ce ne fut qu’en 1834, lorsque Charles Lyell eut  pris connaissance des ossements et qu'il y eut reconnu de nombreux débris du Renne de la  préhistoire, que Veyrier prit aux yeux des préhistoriens une véritable importance. L’industrie lithique et osseuse récoltée par la suite, est essentiellement magdalénienne [4]. Les objets façonnés sur bois de cervidés découverts à Veyrier comprennent notamment un bâton percé qui porte sur une face la gravure d’un bouquetin des Alpes (mâle) et sur l’autre un motif végétal. Les abris de Veyrier-sous-Salève se trouvent à 470 m d'altitude dans une zone aujourd’hui totalement détruite par l’exploitation des carrières. De plus, les objets mis au jour ont été dispersés en de nombreuses collections et la sélection des « belles » pièces a abouti à un échantillonnage des découvertes. Les ossements humain s d’une quinzaine d’individus ont été trouvés hors contexte stratigraphique, puis les niveaux archéologiques ont été totalement détruits par les explosifs lors de l’exploitation des carrières et des terrassements pour aménager des voies de communication. Maintenant des datations au carbone 14 font émettre des doutes sur l’attribution magdalénienne de ces restes humains suggérée par l’outillage et la faune mise au jour dans les divers abris de Veyrier [5]. Les découvertes cranio-faciales, numérotées suivant la caisse de dépôt, se résument ainsi : - 1867, crâne de nouveau-né au pariétal gauche perforé post-mortem (Veyrier VI n° 830/45) - 1916, squelette quasi-complet (Veyrier I n° 1942-67) de la station dite des Grenouilles. Le  pariétal droit porte la marqu e d’un traumatisme crânien. Les lambeaux de couche    archéologique associés à cette découverte contenaient encore une faune de caractère alpin et d'innombrables os de grenouilles et de crapauds ont donné l’idée que le sujet se serait nourri de ces grenouilles [6]. - 1935 avril, crâne féminin sans face (Veyrier IV n° 1961-55) - 1935 décembre, massif facial d'un crâne masculin, ce sujet (Veyrier II n° 1961-53) considéré comme le plus ancien est daté à 10 630 ans ± 80 BP - 1945, fragment de mandibule (Veyrier IV n° 1961-55) - 1953, crâne avec 6 dents trouvé dans carrière Achard par M Curti (n° 1965-21) - 1954, le crâne et mandibule d'un jeune adulte masculin (Veyrier III n° 1961-54) - Tous les sujets précédents sont conservés à Genève, mais en étudiant les collections au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris, afin de comparer l’usure dentaire des hommes du Paléolithique [7], nous avons fait la découverte inattendue de nouveaux ossements crâniens provenant de Veyrier (Figure n°1). Collectés par Alexander Grebel, du Comptoir Minéralogique et Géologique Suisse “ Grebel et Wendler  ” de Genève , ils sont conservés dans les collections d’anthropologie sous l’appellation  « MNHN-HA-24843 ». Le numéro 1963 inscrit à l’encre sur les ossements pourra it fait remonter la mise en collection vers 1950, avant celle de Mario Curti (crâne 1965) découvert en 1953. La datation de ces fragments au carbone 14 permettrait sans doute de mieux cerner l’histoire de l’homme du Paléolithique qui a fréquenté dès le Magdalénien les éboulements calcaires de Veyrier-sous-Salève. Différents chercheurs ont récolté dans les carrières de Veyrier une industrie lithique et osseuse essentiellement magdalénienne. Il ne serait donc pas étonnant que l’on identifie ces quelques restes comme ceux de Magdaléniens ayant occupé les hauteurs du lac, dont le niveau devait être quelques mètres plus haut que l'actuel. Le Salève offrait lors du retrait du front glaciaire autant d'abris que d’éboulements  aux chasseurs du Magdalénien final qui y ont abandonné de nombreuses pointes de sagaie, des harpons, de magnifiques représentations animales sur bâton en bois de renne ainsi qu’un abondant outillage lithique.   Nous avons évoqué un e boîte pourvue d’ossements humains  de la préhistoire à l’aide de traces maintenant accompag nées d’études comparatives du choix alimentaire [7]. La réunion d’éléments concernant ces restes  constitue un ensemble fonctionnel à la disposition des chercheurs en quête d’identités révélées par l’analyse de  traces, d’ADN et de  datations. Cette totalité permet à l’anthropologue d’envisager   les personnes disparues dont il ne s’agit plus de garder simplement le so uvenir mais d’entreprendre l’analyse.   Références. [1] Rossi M (2013) Le Jardin des plantes de Montpellier: De la médecine à la botanique, Quae, Versailles, 171 p [2]   Quigley C (2001) Skulls and Skeletons: Human Bone Collections and Accumulations, McFarland, Jefferson, NC, USA, 272  p  [3] Saussure de H (1870) La Grotte du Scé près Villeneuve. Archives des sciences physiques et naturelles 38 : 105-106. [4] Thioly F (1868) L’époque du  renne au pied du mont Salève. Thésio L, Annecy, 15 p [5] Stahl Gretsch L-I (2005) Les squelettes « magdaléniens » de Veyrier remis en contexte. Annuaire de la Société Suisse de Préhistoire et d"Archéologie   88: 283-291 [6] Pittard E, Sauter M-R (1945) Un squelette magdalénien provenant de la station des Grenouilles (Veyrier, Haute-Savoie). Archives suisses d’Anthropologie générale, Genève 11: 149-200 [7] Puech P-F, Pinilla B (2014) Dental Microwear and Diet as Indicators of Geographic and Cultural Contexts in Human Evolution. Human Evolution 29 (1-3): 103-123     . Fig. 1 : Veyrier-sous-Salève MNHN-HA-24843 fragments de crânes d’un jeune adulte et d’un enfant : usure de la première molaire supérieure gauche adulte © PF/B.Puech. 
Related Search
Advertisements
Related Docs
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks